Poudlard et les sorciers

Venez incarnez votre personnage préfèré de l'oeuvre de J.K.ROWLING ou un personnage de votre invention. Voldemort arrivera-t-il à s'emparer de Poudlard ? Ombrage se changera-t-elle enfin en crapaud ?
 
RechercherAccueilFAQGroupesles pointsS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Rencontre imprévue [Pv Tonks]

Aller en bas 
AuteurMessage
Remus Lupin
loup-garou
loup-garou
Remus Lupin

Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
âge du personnage: Trop vieux pour Tonks ^^
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeJeu 13 Aoû - 19:32

    Remus entra dans la boutique. Il avait besoin de vêtements. Les siens étaient tellement miteux, qu'ils ne servaient plus qu'à cacher des parties de son corps nu, et non à le protéger du froid... ou des regards indiscrets, comme ceux de Nymphadora Tonks. Bien qu'il ne se l'avouerait jamais, c'était tout de même bien à cause d'elle qu'il voulait acheter de nouveaux vêtements. Il ne voulait pas paraître pauvre à ses yeux. Il ne comprenait pas cette soudaine envie qu'elle le trouve bien habillé. Tonks était une amie. Rien de plus. Juste une amie. Pourtant, il était bien là, dans cet boutique, a observer les vêtements. Il entendit alors une petite cloche sonner, signe que quelqu'un venait de pénétrer dans la boutique. N'y prêtant pas attention, et ne cherchant pas à savoir, il continua à observer des vêtements. C'est alors qu'il aperçu une chemise qui, il pensait, lui irait plutôt bien. La première chose qu'il fit, fut de regarder le prix. Malheureusement, elle était bien trop cher pour lui. Remus n'était pas vraiment pleins aux as, bien au contraire. Aussi s'apprêtait-il à remettre la chemise où il l'avait prise, lorsqu'il entendit une voix familière lui murmurer à son oreille:

    - Quelle belle chemise. Je suis sûr qu'elle t'irait à merveille ! Tu ne l'essaye pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Tonks
ministère de la magie
 ministère de la magie
Nymphadora Tonks

Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Square Grimmaurd / Ministère de la Magie / Tonks's
Date d'inscription : 01/04/2008

Feuille de personnage
âge du personnage: 25 ans
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeDim 1 Nov - 0:27

Nymphadora, quant à elle, "gambadait" joyeusement sur le Chemin de Traverse. Elle venait de recevoir une coquette somme d'argent de sa grand-mère maternelle qui, même si elle avait bien vieillie et n'était plus une petite, lui offrait un peu d'argent lorsqu'elles se voyaient. C'était de loin sa grand-mère la plus sympathique, la vipère servant de mère à la sienne ayant depuis longtemps été effacée de ses relations.

Alors elle avait voulu profiter de ce nouvel arrivage pour faire un peu de shopping. L'idée d'économiser ne lui venait même pas à l'esprit, Tonks était une jeune femme qui vivait sur le moment, et profitait de chaque occasion pour se faire plaisir. Plus cigale que fourmi donc. Et puis le Chemin de Traverse était l'endroit parfait pour faire des emplettes à la façon des sorciers. Il regorgeait de boutiques toutes aussi hallucinantes les unes que les autres et elle avait envie de s'amuser.

Enfin, ça c'était jusqu'à ce qu'elle ne tombe sur un visage familier. En effet, alors qu'elle passait devant la boutique de Tissard et Brodette, elle aperçut à l'intérieur Remus Lupin. Son coeur fit un bond à sa vue. Au début, elle avait cru à une hallucination... Après tout, le lycanthrope envahissait tant ses pensées qu'il lui arrivait de le voir partout où il n'était pas. Mais après avoir cligné des yeux, elle eut la confirmation que l'homme qui faisait battre son coeur était bien là.
Elle se mordit malicieusement la lèvre inférieure en le voyant là. Elle était heureuse de le voir dans un magasin de vêtement, lui qui était toujours habillé si miteusement. Ca lui faisait mal au coeur rien que de le voir dans les mêmes robes rapiécées, refusant l'aide de tout le monde.

Un large sourire se dessina donc sur son visage en le voyant vouloir se prendre un peu en main en ce qui concernait ses vêtements. Elle ne put d'ailleurs se retenir plus longtemps et entra dans la boutique pour se glisser discrètement derrière lui. Il tenait dans ses mains une jolie chemise qu'il examinait. Elle se surprit à l'imaginer dedans. Qu'il aurait l'air beau ! Enfin, plus que d'habitude s'entend, puisqu'il était déjà incroyablement séduisant à ses yeux. Bah oui, elle avait toujours été attirée par les hommes plus vieux, il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'elle tombe amoureuse de Remus Lupin. N'empêche que cette chemise aurait été particulièrement attirante sur lui.

Sauf qu'il la reposa. Tonks sentit son espoir baisser en flèche, et pourtant elle ne se laissa pas morfondre. Elle voulait l'aider, et cette chemise serait si belle sur lui. Elle se voyait déjà l'enlever elle-même.


"Quelle belle chemise ! Je suis sûre qu'elle t'irait à merveille ! Tu ne l'essaie pas ?"

Oui bon il y avait aussi cette volonté de vouloir l'embêter et le rendre fou comme elle aimait le faire (ou aurait aimé plutôt, les réactions de Lupin étaient la plupart du temps décevantes). Au moins elle aurait essayé. C'est pourquoi elle s'était hissée sur la pointe des pieds pour lui murmurer ces mots avec enthousiasme près de son oreille. Elle avait un grand sourire et détourna le regard vers la chemise. S'il n'avait pas assez d'argent, elle l'avancerait. Mais il repartirait avec cette chemise coûte que coûte. Et pourtant avant, elle voulait le voir dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
loup-garou
loup-garou
Remus Lupin

Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
âge du personnage: Trop vieux pour Tonks ^^
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeDim 1 Nov - 12:59

    Pris par surprise, il sursauta, tandis que le souffle chaud de la nouvelle venue lui chatouillait agréablement l'oreille. Il n'avait même pas mis une seule seconde à comprendre qui venait de lui souffler ces paroles. Car cette voix, il la connaissait. Pire : il l'aimait. Il ne savait pas si elle se rendait compte de leur proximité, mais Remus, lui, en avait parfaitement conscience. Il sentait son corps chaud à quelques centimètres du sien, et son coeur battait la chamade. Il crispa les poings tandis qu'il imaginait sans peine le visage de la demoiselle penché sur son oreille. Ses cheveux rose chewing-gum, son visage ne forme de coeur, son nez droit et fin, ses lèvres pulpeuses et roses qu'il rêvait d'embra...

    Non ! D'un geste, il se dégagea, mettant une distance respectable entre lui et Nymphadora Tonks. Car c'était bien elle qui lui procurait tous ces effets. Qui d'autre pouvait le mettre dans un tel état ? Il attendit quelques secondes avant de répondre : le temps qu'il lui fallait pour que son coeur reprenne une cadence à peu près normale, et qu'il retrouve assez de souffle pour pouvoir parler. Il avait presque l'impression qu'il venait de courir le marathon ! Quel idiot il faisait... Une question s'imposa alors à lui : Nymphadora savait-elle dans quel état le mettait leur proche rapprochement ? Où en était-elle inconsciente ? En faisait-elle exprès ? Non. Elle ne pouvait pas savoir. Il n'avait jamais laissé paraître aucune émotions sur son visage, et avait toujours gardé un visage impassible.

    Il se retourna. La jeune fille lui adressait un sourire éblouissant, et il ne put s'empécher de lui rendre son sourire. Un sourire d'amis, bien sûr. Pourquoi un sourire pouvait signifier plus ? D'ailleurs, un sourire ne signifiait rien. Rien du tout... Non ? Il reprit son visage impassible, qui ne laissait passé aucune émotions. Puis, se rendant compte qu'il tardait à répondre, il prit la parole :

    - Bonjour Nymphadora. Quel surprise de te voir ici. Merci du compliment, mais je crois que je vais devoir m'en passer, vu le prix. Et puis de toute façon, elle ne me plaisait pas tant que ça...

    Mensonge. Mais si cela pouvait lui éviter des remarques de la jeune fille... Il la voyait déjà lui proposer de l'acheter à sa place. Or, il ne voulait pas, ne pouvait pas accepter. Il détestait accepter la charité. Sirius lui avait bien proposé de lui en acheter quelques unes, ou même de lui en donner des siennes, mais il avait refuser. Déjà qu'il l'hébergeait la plupart du temps, et le nourrissait gratuitement... C'était déjà bien plus que sa fierté ne pouvait supporter. A vrai dire, Remus avait bien un appartement, mais il avait décidé d'emménager avec Sirius, suite à sa proposition... D'abord parce que ce dernier se sentait seul, tout comme lui, et aussi parce que c'était plus rapide. Lorsque tout cela serait fini, et que Sirius pourrait enfin sortir au grand jour, il habiterait sans doute avec Harry, et lui, Remus, prendrait un nouvel appartement. Du moins, si il avait assez d'argent...

    Tout à ses pensées, il fit semblant de regarder les autres chemises, mais n'en trouva aucune à son goût. Si il avait eu un peu plus d'argent, il aurait sans doute acheter la première, mais il était pauvre. Et pas question d'accepter la charité. Il retint un soupir devant Nymphadora. Inutile qu'elle sache qu'il aurait bien aimé avoir la première. La connaissant, elle insisterait pour la lui acheter. Or, il refusait absolument qu'elle le fasse. Il passa alors devant un costume qui devait coûter encore plus cher. Il n'aurait jamais le loisir de s'acheter quelque chose comme ça. Alors à quoi bon l'essayer ? C'est alors qu'il se rendit compte que Nymphadora le suivait dans tous ses gestes. Il se retourna alors soudain, et aperçut la fameuse chemise dans ses bras. Il fronça alors les sourcils, exaspéré...
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Tonks
ministère de la magie
 ministère de la magie
Nymphadora Tonks

Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Square Grimmaurd / Ministère de la Magie / Tonks's
Date d'inscription : 01/04/2008

Feuille de personnage
âge du personnage: 25 ans
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeMar 3 Nov - 1:20

Tonks était très fière de son petit effet. Elle utilisait chaque occasion pour se rapprocher de Remus, avoir le loisir de le sentir près de lui. Ca arrivait tellement rarement, il était toujours distant physiquement et ça l'agaçait. Elle aurait tant voulu une fois, rien qu'une fois, le sentir contre elle, se blottir contre lui. Et elle voulait tout faire pour y arriver. C'était une battante dans l'âme, elle ne comptait pas abandonner à chaque rejet. Après tout, ses sentiments pour lui ne dataient pas d'hier, mais lui ne les connaissaient pas encore. Chose à laquelle elle comptait remédier. Le voyant sursauter, elle fut impatiente de voir sa réaction. Il semblait plus crispé qu'autre chose à vrai dire, mais Nymphadora ne perdait pas espoir de lui arracher quelque chose de plus convaincant.

Et pourtant il s'écarta. Tonks s'empêcha de soupirer et préféra se cacher derrière son sourire habituel. Ce dernier était amusé, légèrement moqueur de voir Lupin dans cette boutique de vêtements où elle n'aurait jamais soupçonné sa venue. Pourtant, elle remarqua sur son visage qu'il avait la bouche entrouverte, comme s'il manquait d'air. Un semblant de réaction ? Elle en doutait. Remus était le maître de tous lorsqu'il s'agissait de cacher ses sentiments. Dommage, elle avait pourtant pensé pendant quelques brèves secondes qu'elle l'avait troublé.
Tant pis, elle ne baisserait pas les bras. Elle resterait optimiste, comme elle l'avait toujours été. Il lui sourit. Un sourire qui remplissait la pièce de lumière. Un sourire doux, sincère et affectueux. Mais amical. Atrocement amical. D'ailleurs, ce sourire ne dura pas longtemps. Il reprit un visage impassible qui faillit presque retirer le sourire rayonnant de la jeune femme, "faillit" parce qu'il prit la parole.

La pointe de ses cheveux rougirent légèrement à la seul mention de son nom. Son visage se crispa légèrement. Merlin qu'elle haïssait qu'on l'appelle par son nom ! Mais ce qu'elle détestait encore plus, c'était le fait qu'elle commençait à l'apprécier lorsqu'il sortait de la bouche de Lupin. Il n'y avait rien de plus horripilant de se retrouver à vouloir qu'il dise son prénom avec une telle douceur dans la voix. Et c'est ceci, surtout, qui l'aida à ne pas commenter l'emploi de son prénom. Le reste, cependant, l'exaspéra au plus haut point. Il ne voulait pas la prendre à cause du prix, et utilisait comme prétexte qu'elle ne lui plaisait pas tant que ça. Foutaises ! Elle savait pertinemment qu'il disait ça pour la persuader de ne pas l'aider à l'acheter.
Pourtant elle n'avait envie que de ça. Elle voulait tant le voir habillé un peu mieux, simplement pour être rassuré quant à son état. Bien sûr, il était beau dans ses robes rapiécés, ça ne faisait pas de grande différence vu comme ça. Mais ça lui déchirait le coeur de le voir si peur habillé, cette chemise aurait pourtant été magnifique sur lui ! Elle en avait marre de sa foutue fierté de loup-garou ! Elle allait lui montrer, elle, et il ne ressortirait pas du magasin sans cette chemise. Parole de Tonks, et surtout de Black.

Vivement agacé par les paroles de l'ancien professeur, Nymphadora repêcha la chemise rangée et partit sur ses talons, sans dire un mot. Remus regardait encore de nouvelles chemises, de nouvelles robes, mais elle était certaine qu'il ne faisait ça que pour se cacher d'elle à sa façon, elle savait qu'il refuserait la charité. Pourtant elle ne renoncerait pas. Obstinée, elle se râcla la gorge afin d'obtenir l'attention tant désirée de Lupin qui se tourna vers elle et fronça les sourcils à la vue du vêtement qu'elle tenait. Il était sans doute consterné par son comportement mais elle s'en fichait. Ou du moins faisant semblant de s'en ficher.


"Allez, quoi ! Remus, tu n'as plus cinq ans... J'ai vu comment tu la regardais cette chemise ! Laisse moi te l'offrir... Je n'ai jamais pu rien t'acheter. Rien que cette fois, je t'en prie !"

Elle y allait un peu fort là. Oui et c'était volontaire. Elle usait de "s'il te plaît" et de "je t'en prie" pour essayer de le faire craquer. Rien qu'un simple cadeau, elle aurait adoré lui faire ça. Elle aurait adoré le fait qu'il pense à elle en la mettant un matin, qu'il se dise qu'elle l'avait aidé... Bref elle voulait gagner en considération, elle voulait tant qu'il la voit comme une femme responsable (pfff..) et non comme la petite fille de quatre ans qu'il gardait parfois avec Sirius ! Alors, avec un regard plein d'espoir et de détermination, elle enserra la chemise contre elle au cas où il tenterait de la lui arracher des mains et le regarda dans les yeux dans l'espoir de le voir enfin flancher.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
loup-garou
loup-garou
Remus Lupin

Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
âge du personnage: Trop vieux pour Tonks ^^
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeMar 3 Nov - 20:21

    Il soupira d'exaspération. Nymphadora tenait la première chemise. Déjà, il l'entendait insister pour lui faire la charité. Ne savait-elle pas qu'il n'accepterait jamais ? Il ne pouvait pas s'y résoudre. Se payer ses propres vêtements étaient une des dernières choses qui lui laissaient sa fierté. Enfin, encore un petit peu. Alors non, jamais il ne pourrait accepter cela. Elle aurait beau lui donner tous les arguments qu'elle voulait, il ne la laisserait jamais lui acheter cette chemise. Ni quoi que ce soit d'autre. C'était bien plus que sa fierté ne pouvait supporter.

    Merlin, comme il regrettait de s'être aventuré dans ce magasin ! Tout ça parce qu'il voulait que Nymphadora le trouve beau... Ou du moins, bien habillé. Et au final, c'était elle qui voulait acheter le vêtement ! Quel honte... Il retint un nouveau soupir d'exaspération. Existait-il quelqu'un de plus imbécile que lui au monde ? Il en doutait...

    "Allez, quoi ! Remus, tu n'as plus cinq ans... J'ai vu comment tu la regardais cette chemise ! Laisse moi te l'offrir... Je n'ai jamais pu rien t'acheter. Rien que cette fois, je t'en prie !"


    Il soupira. Non, il n'avait plus cinq ans. Il en avait même... Merlin ! Il était presque rendu à la quarantaine ! Et Tonks, combien en avait-elle déjà ? Vingt-deux ? Quelque chose par là il lui semblait... Elle était jeune. Si jeune ! Comment pouvait-il simplement espéré lui plaire ? Quel idiot il faisait tout de même ! Et le comble, c'était qu'une gamine de vingt ans qui pourrait être sa fille voulait lui payer ses vêtements. Merlin...

    Néanmoins, il devait admettre qu'elle avait raison : il ne l'avait jamais laissé lui acheter quelque chose. Mais pourquoi devrait-elle lui offrir quelque chose ? Si c'était un cadeau pour un évènement, il ne pourrait pas le refuser. Mais en quel occasion ? Son anniversaire ? Noël ? Le premier était loin, quand au deuxième, on n'était qu'en fin Août !


    - Tu as déjà vu une fille offrir à son père un cadeau sans que ce ne soit ni Noël, ni son anniversaire ?

    Ses propres mots lui firent mal, bien qu'ils étaient vrais. Hormis le fait qu'il la considérait comme sa fille, malgré leur différence d'âge. Il aurait aimé ne pas être si vieux. Car c'était bel et bien ce qu'il était : vieux. Et elle, elle était jeune et pleine de vie. Terriblement jeune. Il se demanda si il l'avait blessé... Puis se reprit. Il ne voyait pas en quoi ses mots pouvaient la déranger. Après tout, ils n'étaient que des amis. Ce n'est pas comme si elle l'aimait... D'ailleurs, cela n'arriverait sans doute jamais. Comment quelqu'un comme elle pourrait tomber amoureuse de quelqu'un comme lui ? Elle semblait même porter encore l'innocence de l'enfance... Elle était à peine adulte, alors que sa vie à lui était presque finit...

    Il délirait. Il fallait qu'il arrête de penser ce genre de choses. Il devenait complètement tarée, par Merlin. Il était un loup-garou en plus ! Enfin ça, Tonks n'était pas au courant. Mais quand même ! Tonks n'était qu'une amie, seulement une amie. Une très bonne amie même... Il fallait qu'il arrête de penser. Nymphadora pourrait presque être sa fille ! Comment pourrait-il la regarder en face après de telles pensées ? Néanmoins, il n'eut pas le choix : sa voix dont il appréciait un peu trop le timbre à son goût, le sortit de ses pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Tonks
ministère de la magie
 ministère de la magie
Nymphadora Tonks

Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Square Grimmaurd / Ministère de la Magie / Tonks's
Date d'inscription : 01/04/2008

Feuille de personnage
âge du personnage: 25 ans
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeMar 3 Nov - 22:01

Parfois, Nymphadora se demandait comment faisait Remus avec ses robes déchirées. Il devait user de Reparo à répétition qui au final n'arrangeait pas nécessairement les choses. En le voyant soupirer d'exaspération, elle réprima un grognement mais se contenta de sourire. Elle comptait bien insister jusqu'à ce qu'il cède. Et si ce n'était pas le cas ? Eh bien elle ne se laisserait pas abattre. Elle achèterait la chemise, disant que c'est pour elle ou un proche, et elle finirai par la mettre dans sa garde-robe de force.

Et puis il soupira encore lorsqu'elle tenta de nouveau de le convaincre. Elle se mordit nerveusement la lèvre inférieure en attendant une réponse plus concrète. Toutefois, son regard était flamboyant, elle était déterminée et ne baisserait pas les bras. Or, le visage de Remus restait impassible. Si bien que quand il ouvrit la bouche, elle retint son souffle en appréhendant ce qu'il dirait. Oui, elle avait beau sembler forte et amicale, elle savait que chaque mot de Lupin pouvait la faire basculer.

Et ces propos la surprirent plus qu'autre chose. En entendant les mots "fille" et "père", Nymphadora hoqueta. Elle n'arrivait pas à croire ce qu'il avait dit. Est-ce que ça voulait dire qu'il la considérait comme sa
 fille ? Elle fronça les sourcils en le regardant étrangement. Mine de rien, ça la blessait. Ils n'avaient que treize ans de différence ! Il ne pensait pas à elle comme sa fille ! Une petite soeur à la limite ? Il ne s'en rendit sûrement pas compte mais ce qu'il venait de lui dire avec été comme un coup au coeur. Après une mégère grimace, elle poussa un soupir d'exclamation.

"N'importe quoi ! D'abord, j'achète des cadeaux à mon père même en dehors de Noël et son anniversaire."

C'était vrai. Elle aimait beaucoup son père et lui offrait parfois certaines choses. Puis il hésita à poursuivre. Elle s'avança et lui demanda avec un sourcil froncé. Il était bien plus grand que lui mais qu'importe.

"Et puis, c'est quoi cette histoire de père et de fille ? Ca n'a rien à voir avec toi et moi ! Pourquoi tu me sors cette exemple ?"

Elle avait formulé sa question un peu maladroitement, mais ça n'enlevait rien au sens. Pourquoi avait-il sorti une phrase comme ça ? La considérait-il vraiment comme ça ? En même temps, il n'était pas censé savoir qu'elle était tombée sous son charme. Pendant un bref instant, elle s'imagina même la même scène, mais s'ils avaient été en couple. Elle lui aurait sans doute acheté cette fichue chemise sans que lui ne grogne et il lui sourirait même doucement comme il savait si bien le faire. Là, il était loin le sourire. Elle l'exaspérait plus qu'autre chose, et elle le savait. Oh, elle la lui achèterait cette chemise. Mais pour l'instant, elle voulait éclaircir cette histoire de père et de fille qui la laissait bien trop perplexe à son goût.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
loup-garou
loup-garou
Remus Lupin

Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
âge du personnage: Trop vieux pour Tonks ^^
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeJeu 5 Nov - 18:08

    "N'importe quoi ! D'abord, j'achète des cadeaux à mon père même en dehors de Noël et son anniversaire."

    Il haussa un sourcil, surpris de son ton qui semblait plutôt en colère. Que lui arrivait-elle ? Tonks était d'ordinaire du genre à tout bien prendre. Était-ce la dénomination qu'il avait utilisé qui ne lui plaisait pas ? Non, il délirait une fois de plus... Pourquoi devait-il toujours se faire de faux espoirs et se faire des idées fausses ? Au final, ça faisait seulement mal... Mal. Pourquoi avait-il eu si mal en prononçant les mots "père" et "fille" en parlant de Tonks et de lui ? *Sans doute parce que je la considère réellement comme une amie... ou une petite sœur. Rien de plus. Rien...* Comment pourrait-il ressentir plus que de l'amitié pour Nymphadora ? Elle avait quoi... Un tout petit peu plus que la moitié de son âge ? Il était déjà adulte qu'elle connaissait... Si ce devait être plus que de l'amitié, ça ne pouvait être qu'un lien "père/fille". A la limite, de frères et soeurs. Mais... Plus ? Serait-ce possible ?

    "Et puis, c'est quoi cette histoire de père et de fille ? Ça n'a rien à voir avec toi et moi ! Pourquoi tu me sors cette exemple ?"

    Remus ne souriait pas le moins du monde, trop surpris par les paroles de Tonks. Elle n'aimait donc vraiment pas le terme qu'il avait employé pour les désigner tous les deux... Pendant un bête instant, il se demanda si c'était parce qu'elle ressentait quelque chose pour lui... Et faillit éclater de rire de sa stupidité. Ses pensées étaient absurdes. Comment une jeune femme aussi belle et intelligente que Nymphadora pouvait s'intéresser à lui ? Quel idiot il faisait... Si elle n'aimait pas les mots qu'ils avaient employés, c'était tout simplement parce qu'elle devait penser qu'elle aurait honte de lui si il était son père. Normal après tout. A sa place, il n'aimerait pas être sa fille. Lui en revanche, si il avait eu une fille comme Tonks, ça aurait été sans doute le plus beau moment de sa vie...

    Mais il ne pouvait pas. Le problème n'était même pas une question de femmes. Le problème, c'était lui. Ou du moins, une partie de lui. Il était un loup-garou... Or, si il se reproduisait, il y aurait une chance sur deux pour que l'enfant soit un ou une loup-garou... Et cette simple idée lui était insupportable. Alors non. Il n'aurait jamais d'enfants, même si il en avait toujours rêvé. D'abord fallait-il qu'il trouve l'amour... Or, il se refusait cela. L'amitié lui suffisait de toute façon. L'amitié lui avait toujours suffit. Quand à Nymphadora, il était normal que la simple idée de le considérer comme un père lui donnait des envies de vomir...

    Quoi que... Elle n'était pas au courant de sa nature de loup-garou. Il avait presque oublié ce détail... Elle ne savait pas qui il était réellement. Alors pourquoi l'idée qu'il soit son père la dégoutait ?


    - Désolé... Je ne pensais pas te blesser. C'est juste qu'avec notre grande différence d'âge... J'ai parler sans réfléchir. Il est vrai que si je m'avais en père, j'en aurais honte. Excuse moi Nymphadora...

    Il était sincère dans ses paroles. Après tout, bien que ce soit lui qui ait prononcé ces mots, ils lui avaient faits terriblement mal... Comment cela se faisait-il ? Il se souvint de l'impression que c'était une autre personne que lui qui prononçaient ceux deux mots... Ces deux mots qu'il aimait tant et détestait tout autant...

    C'est alors qu'il remarqua que la jeune fille s'était rapproché de lui. Ils étaient encore à une distance raisonnable l'un de l'autre. Bien que ce n'était pas l'impression que Remus avait. Et puis, il ne comprenait pas... Pourquoi son coeur battait-il la chamade ainsi ? Pourquoi sa respiration était-elle légèrement saccadée ? Pourquoi avait-il soudain l'irrésistible envie de... poser ses lèvres sur celles de Nymphadora ? Pourquoi ? Que lui arrivait-il ? Il était vieux pourtant... Sa vie n'était-elle donc pas presque finit ? Mais Nymphadora était si jeune... Si jeune !!! Pourquoi elle ?

    Il venait de comprendre. Les étranges sensations qu'il avait dans le ventre comme si des papillons y volaient, lorsqu'elle lui parlait, ou qu'il la voyait, n'était donc pas dû à une sorte de maladie. Sa gorge qui semblait s'assécher en sa présence n'était pas le fruit du hasard. Son coeur qui battait si fort en ce moment même... Ses mains si sèches...

    La réalisation qu'il venait d'avoir le laissait stupéfait. Il ne parvenait tout simplement pas à réaliser. C'était impossible... Comment avait-il pu tomber amoureux d'elle sans qu'il s'en aperçoive avant ? Et elle était si jeune... Si pleine de vie, si belle, si intelligente, si maladroite... Mais surtout si jeune... Et lui... Si il n'y avait que leur différence d'âge encore... Mais en plus d'être vieux, il était pauvre... et très dangereux. Parce qu'il était un loup-garou. Et que ce simple mot, avait détruit sa vie, et toute chance de construire une famille. Il avait déjà eu des amis merveilleux. N'était-ce donc pas assez suffisants ? Bien sur, Queudver les avaient trahis, et James et Lily étaient morts, mais Sirius...

    Sirius... Oui, l'amitié lui suffisait. Elle lui suffisait même amplement. Il n'avait pas besoin d'aimer, et n'en avait de toute façon aucun droit. Il lui restait au moins un de ses meilleures amies. Cela lui suffirait. Cela devait lui suffire. De toute façon, même si Nymphadora se mettait à l'aimer, il ne pouvait pas entretenir une relation avec elle, qui serait plus que de l'amitié. Ils étaient bien trop différents. Ils n'appartenaient même pas à la même génération... Enfin, pas tout à fait.

    Remus était resté immobile, sans bouger. Trop occupé avec la révélation qu'il venait d'avoir, il entendit à peine Nymphadora prononcer son nom. Mais cela suffit tout de même, et son regard se porta alors sur elle. Un regard différent des autres. Ce n'était plus un regard amical. Il y avait de la tendresse dans ses yeux, et de l'amour. Pouvait-elle le voir ?

    Non. Il ne fallait pas qu'elle sache. Merlin, il avait honte... Honte de lui, d'aimer une personne aussi jeune... Il ne la méritait tout simplement pas. Ils n'étaient pas fait pour aller avec elle. Elle était belle, aimable, sociable, intelligente, jeune... Alors que lui... Il était vieux, pauvre et dangereux par surcroît, à cause de son côté loup-garou. Alors non, elle ne devait pas savoir. Jamais...

    Entendant son prénom prononcer une nouvelle fois, il revint la réalité. Un expression impassible reprit alors place sur son visage, et essayant d'ignorer les battements sourds de son coeur qui résonnaient en lui comme un tambour, il posa un regard sans émotions sur elle. Son coeur lui faisait mal, ses oreilles sifflaient, et ses genoux semblaient être en caoutchouc. Il devait partir. Vite...

    - Oui ? Désolé j'étais partis dans mes pensées. Bon, je dois aller à Londres. Le shopping, ce sera pour une autre fois. Au revoir Nymphadora...

    Et il sortit de la boutique, faisant retentir la clochette. Il avait à peine fait quelques mètres, qu'il entendit la clochette retentir de nouveau. Il l'ignora, et entendit alors son prénom prononcer. Légèrement crispé, il se retourna, et aperçut une silhouette fine et élégante, avec une masse de cheveux bouclés, rose chewing-gum.

    - Nymphadora ?

    Merlin, qu'il aimait entendre son prénom prononcé par elle... Un peu trop à son goût d'ailleurs. Et qu'il adorait prononcer son nom à elle... Nymphadora. Malgré ce qu'elle même en pensait, lui, adorait ce prénom. Il le trouvait magnifique et unique : tout comme elle. Voyant le sourire éblouissant de Tonks, il tenta alors un sourire, mais les commissures de ses lèvre retombèrent mollement... Son coeur battait tellement vite qu'il avait l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine. Merlin, comment n'avait-il pas pu voir cela arrivé ?...


Dernière édition par Remus Lupin le Dim 15 Nov - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Tonks
ministère de la magie
 ministère de la magie
Nymphadora Tonks

Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Square Grimmaurd / Ministère de la Magie / Tonks's
Date d'inscription : 01/04/2008

Feuille de personnage
âge du personnage: 25 ans
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeVen 6 Nov - 22:11

Nymphadora ne comprenait pas. Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait dans la tête de Remus. Il fallait dire qu'elle ne l'avait jamais vraiment cerné, il était si ténébreux. Lui et Sirius formaient la paire par moments. Pourtant, malgré ce côté un peu mystérieux, il avait toujours cette aura douce et bonne autour de lui. Elle aurait tant voulu mieux le connaître ! Le seul qui pouvait prétendre être vraiment proche de lui était son cousin lui-même, et peut-être Dumbledore mais encore. Elle, elle ne savait rien de lui, elle le savait pertinemment. Et elle voulait tant le savoir. Elle avait déjà appris à reconnaître ses sourires. Il avait le sourire qu'il adressait lorsqu'il était amusé, celui qu'il avait lorsqu'il était sarcastique, celui qu'il adressait encore lorsqu'il tenait à rester poli mais qu'il semblait s'empêcher de dire quelque chose de rageur, ou encore celui qu'il avait lorsqu'il évoquait des souvenirs qui lui étaient apparemment chers et qui avait cette pointe de nostalgie. Oh oui, Tonks passait son temps à l'observer, peut-être un peu trop. Etait-ce trop demandé de pouvoir être un peu plus proche de lui ? D'avoir la chance de savoir quel Remus se cachait derrière celui que tout le monde côtoyait chaque jour ?

Apparemment non. Il était distant avec elle, elle le voyait bien. Elle n'était qu'une membre de l'Ordre parmi tant d'autres, une collègue avec qui il partait parfois en mission, la petite cousine de Sirius amusante et enjouée qui ne cessait de tomber ou de casser on-ne-sait-quoi. Il ne la considérait comme rien d'autre que ça. Et pourtant, elle eut la confirmation que ce n'était pas le cas. Tandis qu'elle tenait toujours dans ses bras la chemise qu'elle rêvait de le voir porter, il lui parla d'une relation père-fille qu'il semblait apparemment trouver appropriée à la leur. Nymphadora dut prendre sur elle pour ne pas sentir ses pointes rougir. Alors c'était comme ça qu'il la voyait ? Comme sa
 fille ? C'en était bien trop pour elle. Elle n'aurait jamais imaginé qu'il pense ça, ils n'avaient pas tant d'écart d'âge ! Et puis, s'il la considérait ainsi, il n'envisageait certainement pas de la voir comme une éventuelle amie... Ou plus. Cette nouvelle la fit frissonner de terreur. Tant qu'elle répondit un peu plus brusquement qu'elle ne l'aurait souhaité.

Elle lui demanda avec un sourcil haussé et perplexe pourquoi il lui sortait un tel exemple. Au fond d'elle, elle était blessée par cette remarque mais tenta de le montrer le moins du monde. Lui non plus ne souriait pas. Tonks faillit jurer. Pourquoi fallait-il qu'il soit toujours aussi impassible ! Pourquoi ne pouvait-il pas montrer ce qu'il ressentait un peu, elle ne serait pas si perdue ! De toute façon, elle savait à peu près ce à quoi il pensait. Il pensait à elle comme sa fille et ça avait failli lui arracher une belle grimace. L'inceste, ce n'était vraiment pas son truc, jamais elle n'aurait pu considérer Remus comme son père ! Et ça la démoralisait un peu de savoir que c'était le cas pour lui. D'ailleurs, il dut se rendre compte qu'il l'avait un peu blessé, car il s'excusa. Il tenta après de se justifier par des arguments un peu confus à première vue.

Tout d'abord, elle trouva étonnant de voir Remus admettre qu'il avait parlé trop vite. Ce n'était pourtant jamais arrivé, du moins elle le croyait. Il était si calme et si réfléchi, elle pensait même qu'il était impossible qu'il puisse dire quelque chose sans y avoir réfléchi auparavant. Et puis la suite ne l'a déstabilisa que davantage. "Il est vrai que si je m'avais en père, j'en aurais honte". Ceci la laissait bouche bée. Elle n'arrivait pas à croire qu'il pouvait penser réellement ce qu'il disait. Est-ce qu'il était sérieux ? Elle le regarda un instant, s'attendant à le voir lui sourire pour lui montrer qu'il plaisantait.
Mais ce sourire ne vient pas. Ce qui déboussola la jeune femme encore plus. Elle n'arrivait pas à croire qu'il puisse penser tant de mal de lui. Avec une légère grimace, elle s'approcha de lui et lui dit avec un ton plus sérieux désormais.


"Remus... Tu penses vraiment ce que tu dis ? Tu aurais honte ?"

Elle le regarda avec une petite flamme dans les yeux. Puis elle ajouta; histoire de préciser les choses.

"Je ne parlais pas de ça. N'importe quel enfant serait chanceux de t'avoir comme père ! Je disais que juste que ce n'était pas comme tel que je te voyais, tu n'es pas si vieux que ça !"

Et elle le pensait ! Il était plus vieux, certes, mais c'était aussi ce qu'elle aimait chez lui. Elle aimait absolument tout. Elle aimait son physique, même les cicatrices étranges qui écorchaient parfois son visage, elle aimait son sourire, sa douceur, son calme. Comment pouvait-il ne pas s'aimer avec toutes ses qualités ? Elle continua de l'observer mais il ne répondait pas, il semblait plongé dans ses pensées. Alors elle l'appela, d'abord doucement. Il ne fit que la regarder, avec une lueur étrange dans le regard qui la déstabilisa plus qu'elle ne l'aurait voulu. Elle s'inquiéta légèrement, à quoi pensait-il désormais ? Elle le rappela une nouvelle fois.

Il s'excusa d'être parti dans ses pensées et... lui dit qu'il partait ? Nymphadora était sur le coup, elle ne comprenait pas. Il la laissait là, en plan comme ça ? ça l'agaça. Elle le vit partir vers la porte mais il ne s'en sortirait pas comme ça. Elle sortit de la boutique, mais aussitôt un sort l'empêcha d'aller plus loin, elle avait toujours la chemise avec elle et la magie anti-vol lui bloquait le passage. Elle regarda un instant Remus, ahurie, puis se retira dans la boutique où elle disparut quelques instants.

Elle ne lui laissait pas le choix. Et c'est pourquoi elle ressortit quelques secondes plus tard de la boutique, un sac à la main. Remus était toujours là et elle lui adressa un sourire malicieux. Puis elle se posta devant lui et chantonna "Joyeux Anniversaire Remus" avant de lui tendre le sac.


"Et refuser me vexerait énormément !" précisa-t-elle au passage.

Elle rayonnait. Elle était si heureuse de lui offrir un cadeau, de lui faire plaisir ! Elle voulait le voir heureux, le voir lui sourire avec affection... Peut-être le serrer contre lui. Elle voulait juste compter un peu pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
loup-garou
loup-garou
Remus Lupin

Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
âge du personnage: Trop vieux pour Tonks ^^
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeVen 13 Nov - 21:00

    "Remus... Tu penses vraiment ce que tu dis ? Tu aurais honte ?"

    Il n'osa pas répondre. Il n'osa d'ailleurs même pas levé le regard. Que pouvait-il lui répondre ? Car oui, en effet, il aurait honte d'avoir un père comme lui. Parce qu'il était un loup-garou... Mais cela, Nymphadora ne le savait pas. Elle ne pouvait pas le savoir, a moins qu'il ne le lui dise. Et cela, il en était hors de question. Il serait incapable de supporter de voir au pire le dégout, au mieux la pitié, déformer les traits de Nymphadora. Et il était persuadé qu'elle ne voudrait plus être vue en sa compagnie, ni lui parler. Et encore moins être son ami... ou plus. Alors non, elle ne saurait jamais.

    "Je ne parlais pas de ça. N'importe quel enfant serait chanceux de t'avoir comme père ! Je disais que juste que ce n'était pas comme tel que je te voyais, tu n'es pas si vieux que ça !"

    Ses paroles n'auraient pas dû lui réchauffer le coeur comme elles venaient de le faire. Elles n'auraient pas dû lui faire autant plaisir. C'était... anormal. Malsain. Mais ses mots l'avaient touchés. Plus qu'il ne l'aurait voulu, où qu'il ne l'avouerait. Ainsi, elle se considérerait chanceuse d'être sa fille ? Mais le secret concernant sa lycanthropie vint encore assombrir son coeur. Car il savait au fond de lui, que si elle avait été au courant, elle n'aurait jamais prononcé ces paroles. Et elle aurait bien entendu, honte d'être sa fille. Sa dernière phrase résonna alors soudain à ses oreilles. Ce n'était pas comme cela qu'elle le voyait ? Mais comment alors ? Un inconnu ? Une connaissance ? Un collègue ? Un ami ? Ou bien... Non, cette possibilité n'était même pas envisageable, et impensable. Mais il ne pouvait s'empécher de se demander comme elle le voyait...

    Malgré ce qu'elle venait de dire, il était vieux. Il avait même presque le double de l'âge de Tonks. Il n'avait pas le droit de penser à Nymphadora comme cela... Il était trop vieux. *Du moins, trop vieux par rapport à elle...* songea t'il pour lui même. Et si encore il n'y avait que ça... Mais il était dangereux. Et il n'avait rien à lui offrir, rien...

    Merlin, pourquoi toutes ces pensées si absurdes ? Pourquoi tous ces faux espoirs, et ces excuses ? Essayait-il de chercher une bonne raison de ne rien ressentir de plus pour elle que de l'amitié ? Non... Il n'avait pas le droit... Et pourtant... Il l'aimait. C'était incontestable. Et il venait seulement de s'en rendre compte...


    #Quelques instants plus tard#
    [Hj : Histoire d'éviter de me répéter en redisant la même chose que dans mon poste précédent ! Mais il suffit juste de lire le passage dans mon dernier poste, où il se rend compte qu'il l'aime, si vous êtes perdus.]


    C'était impossible. Son coeur n'allait pas tenir le coup... Elle était si belle ! Et lui si bouleversé par la révélation qu'il venait d'avoir... Il fallait qu'il parte, pour réfléchir au calme. Il avait besoin d'être seul. Mais elle venait de l'appeler, alors qu'il était sortit dehors en lui disant qu'il devait partir. Alors il s'était retourné, et avait prononcé son prénom, comme une question. Mais avec douceur et tendresse, malgré sa nervosité. Il devait partir... Comment réfléchir avec ses yeux si envoûtants fixés sur lui ? C'était tout simplement impossible...

    Il n'eut pas à attendre longtemps pour savoir ce qu'elle lui voulait. Il repéra toute suite un sac dans sa main, et il n'était pas très difficile de deviner ce qu'il contenait. Il suffisait de voir le sourire malicieux sur les lèvres de la jeune fille. Il leva un sourcil, tandis qu'elle se rapprochait dangereusement de lui. C'est alors qu'elle se mit à lui chanter joyeux anniversaire, tout en lui tendant le sac, qui contenait sans aucun doute la fameuse chemise. Il poussa un soupir, exaspéré...

    "Et refuser me vexerait énormément !"

    Il ne put s'empécher de sourire. Un sourire mi-exaspéré, mi-amusé. Ses yeux pétillèrent alors soudain de malice, et il demanda d'une voix moqueuse :

    - Tu serais vexée à quel point ?

    Néanmoins, il se saisit tout de même du sac. Nymphadora semblait tellement heureuse de lui offrir un cadeau, qu'il ne se sentait même pas le courage de refuser. Mais il ajouta tout de même, d'une voix toujours aussi moqueuse :

    - C'est bizarre, mais il me semble que mon anniversaire n'est que dans plusieurs mois... Mais il faut dire que je deviens vieux. Je commence sans doute à perdre la mémoire...

    Sans avoir pu se retenir, il l'embrassa sur la joue, et lui adressa un sourire de remerciement... Avant de virer au rouge... Comment prendrait-elle son geste ? Il aurait dû réfléchir avant... Mais il n'avait pas pu s'en empêcher. Il sentait encore la peau douce de Nymphadora sur ses lèvres, et son odeur si... envoûtante. Et il aurait voulu plus. Il aurait aimer la serrer dans ses bras pour la remercier. Ou même, l'embrasser sur la bouche. Mais il n'avait pas le droit. Et puis, elle ne ressentait rien d'autre pour lui que de l'amitié. Il ne voulait pas gâcher les quelques liens qu'il avait avec elle. Il préférait encore être son ami, plutôt que rien du tout... Mais était-il sûr qu'elle le considérait au moins comme un ami ? Si sa se trouve, elle le considérait que comme un simple membre de l'Ordre du Phœnix, dont elle faisait elle aussi partit... C'était d'ailleurs là qu'ils s'étaient rencontrer. Il s'en souvenait comme si c'était hier. Tonks était entré dans la maison, réveillant au passage la mère de Sirius en faisant tomber le porte-parapluie. Elle s'était dirigé vers Sirius, l'avait salué comme si elle le connaissait depuis toujours alors qu'elle le rencontrait pour la première fois depuis son séjour à Azkaban, puis s'était tournée vers lui, et l'avait lui aussi embrassé sur les joues. Il se rappelait avoir rougit, tandis que Sirius ne s'était pas gêné pour en faire la remarque à voix haute. Il avait l'impression de l'entendre à nouveau dire à Nymphadora qu'elle n'était pas très gentille de l'embrasser comme cela, et qu'il risquait d'avoir une crise cardiaque. Remus avait sourit, malgré son malaise intérieur et ses joues toujours aussi rouge, puis il avait rétorqué une phrase qui l'avait fait taire...

    Oui, Remus s'en souvenait comme si c'était hier. Bien sûr, il la connaissait déjà depuis longtemps. Mais la dernière fois qu'il l'avait vu avant ces retrouvailles au Square Grimmaud, elle n'était qu'une enfant, qu'il allait garder de temps en temps avec Sirius... Et à présent, elle était devenue une femme. Et il ne pouvait pas s'empécher de se demander si elle le considérait comme un ami, ou moins... Car qu'elle ressente plus que de l'amitié pour lui était tout simplement impensable. Elle était belle, jeune, assez riche, et en bonne santé. Alors que lui... Il était vieux, pauvre, dangereux, et malade plusieurs jours minimum par mois... Entre trois jours et trois semaines. Et puis, ils avaient tout deux un caractère si opposé... Elle était presque son contraire... Une citation moldue lui revint alors en mémoire : "Les contraires s'attirent". Mais il y en avait aussi une autre, qui disait : "Qui se ressemble, s'assemble". Laquelle était vraie ? Les deux ? Aucune ? Il n'en savait rien. Mais il avait besoin de savoir ce qu'elle pensait de lui. C'est pourquoi il demanda avant d'avoir pu s'en empêcher :


    - Nymphadora... Tu as dit que tu ne me voyais pas comme ton père tout à l'heure... Comment me vois-tu ?

    Il se serait giflé s'il avait pu... Sentant ses joues s'embraser, il détourna alors le regard, fixant un point derrière Nymphadora, incapable de la regarder en face...
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Tonks
ministère de la magie
 ministère de la magie
Nymphadora Tonks

Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Square Grimmaurd / Ministère de la Magie / Tonks's
Date d'inscription : 01/04/2008

Feuille de personnage
âge du personnage: 25 ans
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeDim 15 Nov - 0:19

Nymphadora remarqua que Remus mit du temps à répondre et elle comprit tout de suite que ce silence était comme une confirmation directe. Elle n'arrivait pas à croire qu'il ait une si basse opinion de lui. Comment pouvait-il réellement le penser ? Etait-ce parce qu'il s'estimait pauvre ? C'était ridicule ! La richesse ne faisait pas la personne... Elle tenta alors de rattraper de nouveau ses propos en lui affirmant qu'elle, elle se serait sentie heureuse d'être sa fille, et c'était vrai... Même si elle ne le voyait certainement pas comme son père. En revanche, la réaction que l'homme eut à cette réflexion la ravit davantage puisqu'il lui sourit légèrement. Elle eut l'espoir de le voir enfin se détendre un peu... Peut-être pourrait-elle passer la journée avec lui ? Non bien sûr, il devait avoir des choses à faire déjà. Et puis il n'avait sûrement pas vraiment envie de devoir traîner avec une femme que lui considérait comme une gamine. Cette pensée lui serra un peu le coeur mais elle préféra ne pas y penser et se focaliser sur des choses plus joyeuses.

Enfin... Choses plus joyeuses, la situation était compliquée. Sans qu'elle ne comprenne pourquoi, il prétexta soudainement le besoin de partir, laissant Nymphadora pantoise au milieu du magasin. Alors sur un coup de tête, elle le suivit, puis se rendant compte qu'elle était sortie avec la chemise toujours avec elle, elle rentra quelques minutes pour la payer. Elle l'offrirait à Remus quoi qu'il dise, foi de Tonks ! Ainsi, elle sortit de la boutique, heureuse de voir qu'il était toujours là et son sourire s'élargit davantage lorsqu'elle lui tandis le sac. Elle n'avait même pas fait attention au fait qu'il la rappelait, ayant prononcé le nom qu'elle haïssait tant avec une douceur peu commune. Ainsi elle chanta gaiement Joyeux Anniversaire et répondit qu'elle serait vraiment vexée s'il refusait.

Remus eut un sourire à mi-chemin entre l'amusement et l'exaspération qui l'enchanta et il lui demanda avec une voix moqueuse mais malicieuse à quel point elle pourrait être vexée. Entrant dans son jeu, elle répondit avec aplomb.


"À un point tel que même le Grand Remus Lupin ne pourrait l'imaginer."

Il rajouta avec le même ton qu'il semblait se rappeler que son anniversaire était dans longtemps... Mais qu'il devait devenir sénile. Tonks s'empêcha de lever les yeux au ciel. Merlin, il était pire qu'une femme ! Il n'était pas vieux, ils avaient seulement treize années d'écart... S'il savait combien c'était idiot. Enfin, elle se contenta de sourire et d'avoir une expression un peu exaspérée sur le visage, s'abstenant toutefois de commentaires. Mais elle fut bien vite stoppé dans ses pensées en le sentant s'approcher et déposer un baiser sur sa joue. Pendant les premières secondes, elle resta figée, sous le choc. C'était la première fois qu'il avait ce genre d'attention avec elle. D'ailleurs, les pointes de ses cheveux virèrent au rouge vif plus que ses joues. Ce simple baiser l'avait enflammé... Elle avait senti sa douce odeur juste près d'elle, et ses lèvres venir effleurer sa peau. Mais elle aurait tant voulu plus... Le serrer contre lui jusqu'à étouffer, pouvoir l'embrasser à son tour.

Elle se demanda alors si se jeter sur lui jusqu'à le faire tomber serait de trop. Ahem, oui sans doute. À contrecoeur alors, elle s'en empêcha de toutes ses forces et se contenta de lui adresser un large et rayonnant sourire. Maintenant qu'il l'avait, elle espérait le voir dedans souvent, fier de l'avoir. Peut-être penserait-il à elle en la portant... Rien ne pourrait lui faire plus plaisir que de savoir qu'elle lui avait fait un cadeau. Il le méritait tellement après tout ! Et pourtant, au lieu de voir son regard continuer de pétiller de malice, elle le vit s'assombrir et un léger pli apparut entre ses sourcils. Mauvais signe. La jeune femme haussa un sourcil tandis que Remus ouvrit la bouche pour finalement lui demander... Comment elle le voyait si ce n'était pas comme son père.
Tonks le regarda avec une expression à mi-chemin entre l'incompréhension et l'exaspération. Et pourtant, la réponse était bien difficile à fournir. Comment le considérait-elle ? Est-ce que dire qu'il était l'homme le plus merveilleux que la Terre n'ait jamais porté serait approprié, est-ce qu'il la croirait ? Peu probable. Elle ne ferait que le mettre mal à l'aise. Ce n'était décemment pas le bon moment pour lui parler de l'amour désespéré qu'elle avait pour lui. Et pourtant, elle se sentait presque coupable de dire qu'elle le considérait comme un ami. C'était tellement faux. Mais lui ne la considérerait jamais comme une éventuelle copine, à quoi bon se faire des idées lorsqu'il n'y avait déjà pas d'espoir ?


"Eh bien, je te vois comme mon ami Remus. PLus que le meilleur ami de Sirius. Je te vois comme un homme séduisant, intelligent, doux etc... ! Et certainement pas comme mon père... Papa !"

Elle avait dit ce dernier mot en tirant la langue comme pour le taquiner, bien qu'il faillit lui arracher une grimace de dégoût tant cela faisait malsain d'imaginer Remus en tant que son père. Mais elle l'avait également dit pour cacher sa gêne occasionnelle lorsqu'elle avait énoncée quelques unes (très peu à vrai dire) de ses qualités. Elle avait voulu lui faire comprendre qu'il comptait beaucoup.... Enormément même pour elle, sans lui dire explicitement qu'elle l'aimait. Alors elle avait voulu lui parler un peu de ce qu'elle pensait de lui, mais la liste était si longue !!! Elle n'y serait jamais arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
loup-garou
loup-garou
Remus Lupin

Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
âge du personnage: Trop vieux pour Tonks ^^
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeDim 15 Nov - 13:30

    "À un point tel que même le Grand Remus Lupin ne pourrait l'imaginer."

    Il lui sourit, et se saisit du sac. Il devait avoué qu'il aimait bien tenir ce genre de conversation avec Nymphadora. Il adorait cette complicité entre eux, bien qu'il ne pouvait s'empécher de la rompre juste après, à cause de la culpabilité qu'il ressentait. Et parce qu'il ne fallait pas qu'il s'accroche trop à Tonks... Même s'il savait que le mal était déjà fait. Remus fit alors remarquer qu'il pensait que son anniversaire n'était que dans quelques mois. Il ajouta alors doucement que c'était sans doute parce qu'il était vieux, et qu'il commençait à perdre la mémoire. Mais malgré son sourire, il ne put s'empécher de ressentir un pincement au coeur. Il aurait tellement voulu être plus jeune. Ça aurait au moins été une différence en moins entre eux...

    C'est alors qu'il l'embrassa sur la joue, et lui adressa un sourire, en guise de remerciement. Aussitôt, il ne put s'empécher de rougir, comme un gamin pris en faute. Pourtant, des amis avaient le droit de s'embrasser sur la joue, non ? Et il n'arrivait même pas regretter. Ce n'avait été qu'un petit bisou de rien du tout, qui ne semblait rien signifier, mais il avait aimé. Le contact de ses lèvres sur la joue de Nymphadora lui avait plu. Et il en avait profité pour inspirer son odeur si envoûtante...

    Son regard se dirigea automatiquement sur ses lèvres si pulpeuses, roses, et belles... Et il rougit encore plus. Il aurait tant aimé être plus qu'un simple ami pour elle, mais ce n'était pas possible, et ne serait jamais possible. Ils étaient bien trop différents. Et puis, c'était déjà fantastique qu'ils soient amis... Mais le considérait-elle comme un ami ? Il n'en était plus si sûr à présent, et la panique commençant à envahir son coeur, il demanda soudain sans réfléchir :


    - Nymphadora... Tu as dit que tu ne me voyais pas comme ton père tout à l'heure... Comment me vois-tu ?

    Il regretta ses paroles aussitôt après les avoir prononcés. Ses joues le brûlaient tellement qu'il se demandait pourquoi Nymphadora n'en avait pas fait la remarque. Ses yeux, fixant un point au dessus de l'épaule, regardaient sans voir. Ses oreilles s'étaient soudain montrés attentifs, car il se demandait ce qu'elle allait répondre... Tout simplement parce que c'était important pour lui. Trop, même. Ça n'aurait pas dû être aussi vitale pour lui... C'en était presque absurde... La réponse de Nymphadora le sortit alors soudain de ses pensées :

    "Eh bien, je te vois comme mon ami Remus. Plus que le meilleur ami de Sirius. Je te vois comme un homme séduisant, intelligent, doux etc... ! Et certainement pas comme mon père... Papa !"

    Un ami ? Il était son ami ? Il ne put s'empécher de ressentir un immense soulagement... suivit d'un gros pincement au coeur. Il aurait vraiment aimé être plus pour elle qu'un simple amie, mais il savait que c'était impossible... Presque impensable même. Elle lui dit alors qu'il était pour elle plus que le meilleur ami de Sirius pour elle. Et cela lui fit plaisir. Plus que ça n'aurait dû. Mais il ne ne pouvait s'empécher d'être heureux. C'est alors qu'elle se mit à lui dire qu'elle le voyait comme un homme séduisant, intelligent et doux. Elle ajouta un "ect", mais Remus avait écarquillé les yeux à ces mots. Il savait qu'on le considérait comme quelqu'un d'intelligent et réfléchit. Et il ne voyait pas pourquoi Nymphadora -qui ne connaissait de lui que ce qu'il avait bien voulu lui montrer- penserait différemment. Mais doux... Il était doux ? Il n'en savait pas grand chose. Mais elle le considérait comme quelqu'un de doux. Doux et attentionné peut être. Voulait-elle dire par là qu'il faisait passer les autres avant lui ? Peut être que c'était ce qu'elle avait voulu dire... Pourtant...

    Le mot séduisant résonnait en lui. Nymphadora le trouvait "séduisant". Personne n'avait jamais utilisé ce mot pour le qualifier avant elle, et c'était pourquoi il était surpris. Surpris, un peu bouleversé, et touché. Remus Lupin était un homme séduisant. Dit dans la bouche d'une autre personne lui aurait tellement paru absurde qu'il en aurait presque rit. Mais par ses lèvres, cela sonnait presque vrai. Et il ne souriait pas. Son coeur battait la chamade, et son esprit ne cessait de répéter en boucle ce simple mot, qui lui avait fait tant d'effet. Elle le trouvait séduisant...

    C'est alors qu'elle ajouta qu'elle ne le voyait certainement pas comme son père. Et elle l'appela "Papa", ironiquement. Il ne put s'empécher de sourire faiblement en la voyant lui tirer la langue comme une gamine de cinq ans... Et il eut du mal à résister à lui rendre son geste. Il était pitoyable... Mais il se sentait tellement soulagé en même temps... Ne sachant pas quoi répondre, il décida de prendre la fuite. Il ne se sentait pas à son aise aux côtés de la demoiselle. Elle provoquait en lui trop de sentiments contradictoires...

    - Ah... Euhm... D'accord. Merci... pour toi. Je... Je vais y aller. Faut que j'aille déposer ça chez moi, puis que j'aille à Londres pour... la réunion.

    Londres voulait bien entendu dire le Square Grimmaud. Il lui adressa alors un sourire, avant de tourner les talons... Et a nouveau, elle le rattrapa, à son plus grand bonheur et malheur...
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Tonks
ministère de la magie
 ministère de la magie
Nymphadora Tonks

Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Square Grimmaurd / Ministère de la Magie / Tonks's
Date d'inscription : 01/04/2008

Feuille de personnage
âge du personnage: 25 ans
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeLun 16 Nov - 20:34

Nymphadora était heureuse qu'il prenne son sac sans trop de retenue. Elle aimait sa présence, elle aimait savoir qu'il était là avec elle. Elle aimait savoir qu'à ces moments, ce n'était qu'avec elle qu'il était. Que c'était juste elle et lui, qu'elle ne le partageait avec personne. Il prétexta alors ne pas s'être souvenu de sa date d'anniversaire et qu'il devait sûrement se faire vieux à cause de ça. Malgré un sourire mi-amusé et mi-exaspéré sur les lèvres, Tonks faillit lever les yeux au ciel, sans commenter toutefois. Puis il l'embrassa sur la joue. Nymphadora fut sous le choc pendant quelques secondes. Elle n'aurait jamais imaginé que Remus prendrait cette initiative, il lui avait toujours semblé si distant, et particulièrement avec elle. Elle était heureuse qu'il l'ait fait, bien qu'elle aurait adoré avoir le droit à plus. Elle n'avait jamais serré Remus dans ses bras et soudainement, la tentation fut énorme. Se blottir contre lui, entre ses bras puissants. Merlin, elle en rêvait ! Et pouvait toujours rêver, d'ailleurs...

Les cheveux virant toutefois au rouge, elle se reprit le plus rapidement pour écouter sa fameuse question de "comment me vois-tu". Arf, il avait le chic pour poser les questions qui fâchent décidément. Elle s'appliqua à réfléchir, histoire de ne pas dire de bêtises. Merlin seul savait ce qu'elle pouvait dire si elle ne faisait pas attention à ce qui sortait de sa bouche. Elle voulait lui faire comprendre qu'il comptait beaucoup pour elle... Sans qu'il ne comprenne qu'il comptait un peu trop quand même. Alors, tentant de paraître le plus décontracté possible, elle lui sortit une longue phrase comme quoi elle le voyait que plus que le meilleur ami de son cousin, avec une énumération du centième de ses qualités. Bien sûr, elle aurait voulu continuer, mais elle n'aurait pas pu s'arrêter et elle aurait sûrement sorti sur des adjectifs étranges, tels que "magnifique", "merveilleux", "formidable", "sublime" et on en passe. Il n'aurait pas forcément apprécié.

Enfin, il avait déjà l'air bien surpris, ses yeux écarquillés en témoignaient. Etait-elle allée trop loin déjà ? Non, elle ne pensait pas... Elle s'interdit de faire de nouveau rougir les pointes de ses cheveux et plongea avec détermination son regard dans le sien, faisant de son possible pour ne pas flancher. Se pourrait-il qu'elle puisse le séduire ? Il semblait tellement troublé à cet instant ! Et si elle essayait, qu'avait-elle à perdre après tout ?
Cette idée la stoppa immédiatement. Elle avait tout à perdre. Si elle allait trop loin, elle le perdrait lui, Remus, et là ce sera la catastrophe. Alors non, peut-être voir comment il réagissait face à elle sans qu'elle n'en fasse trop, avant de pouvoir envisager quoi que ce soit. D'ailleurs, il lui fit un léger sourire lorsqu'elle l'appela Papa, et ce sourire fit bondir son coeur.

Voilà. C'était ça qu'elle aimait. Elle aimait quand il souriait à ses stupidités, souriait avec cette douceur unique, cette tendresse et cette lueur merveilleuse dans son regard ambré. Elle aimait que ce soit elle qu'il regarde comme ça, que ce soit avec elle qu'il partageait ses moments de complicité. Il ne se rendait pas compte de qui il était... Il pouvait avoir le monde à ses pieds s'il le voulait. Mais justement, il ne le voulait pas et cela rendait Tonks encore plus amoureuse de l'ancien professeur. Ancien professeur qui se mit subitement à balbutier d'une façon incompréhensible. Légèrement étonnée, elle haussa les sourcils. Oh non... Il partait déjà ? Encore ? Ce qu'il racontait était confus, il n'y avait pas de réunion au Square Grimmaurd... Si ? Le temps qu'elle y réfléchisse, il était déjà loin. Sentant son coeur se serrer en le voyant partir si précipitamment et elle courut pour apparaître de nouveau à ses côtés.


"Il n'y a pas de réunion... Ou alors j'ai pas été mise au courant. Tu veux pas qu'on se ballade un peu plutôt ? On a jamais le temps de parler !"

Elle avait tellement envie de passer du temps rien qu'avec lui. Ils étaient rarement tous les deux tout seuls, il y avait souvent quelqu'un d'autre. Elle avait tellement envie de mieux le connaître, de savoir qui il était vraiment derrière ce masque serein et calme qu'il arborait tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
loup-garou
loup-garou
Remus Lupin

Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
âge du personnage: Trop vieux pour Tonks ^^
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeLun 16 Nov - 21:26

    "Il n'y a pas de réunion... Ou alors j'ai pas été mise au courant. Tu veux pas qu'on se ballade un peu plutôt ? On a jamais le temps de parler !"

    Remus écarquilla les yeux de surprise. Quel jour on était déjà ? Il ne se souvenait même plus. Enfin, disons plutôt qu'il était incapable de réfléchir convenablement, avec les yeux de Nymphadora qui le fixaient. Merlin, qu'elle était belle... Mais il devait arrêter de penser à elle ainsi. Il avait déjà été trop loin... Il essaya alors de se rappeler quel jour on était, en vain. Énervé contre sa stupidité, il n'en laissa pourtant rien paraître, et observa la vitrine d'un magasin, tout en essayant de ne pas penser au fait que Nymphadora le regardait. Il avait l'alzheimer ou quoi ? Il savait qu'il devenait vieux, mais tout de même... C'est alors qu'ayant réussit à faire abstraction de la présence de Tonks durant une seconde, qu'il se rappela que la réunion n'avait en effet lieu que de le lendemain. Il fallait dire qu'il avait tellement besoin de la fuir, pour réfléchir... Réfléchir. C'était un des passe-temps favoris du lycanthrope. A croire qu'il passait tout son temps libre à ça : réfléchir. Il retint un soupir, avant de relever le regard vers Tonks. Quel excuse allait-il bien pouvoir trouver pour s'éclipser ? Il avait plus que tout besoin d'être seul en ce moment. A cause de Nymphadora. Il ne s'était pas encore remis de la révélation qu'il venait d'avoir sur les sentiments qu'il éprouvait pour elle. Et il était encore troublé par ses paroles. Elle le trouvait séduisant. C'était un fait : Remus Lupin était un homme séduisant. Pourquoi ses paroles l'avaient tant troublé ? Pourquoi son coeur ne pouvait-il donc pas s'empécher de battre à s'en rompre les côtes, en la voyant ? Pourquoi ses mains devenaient-elles moites ? Pourquoi avait-il soudain si chaud, mais sentait des sueurs froides parcourir son dos ? Pourquoi ?... Il avait décidément vraiment besoin de se retrouver seul, pour réfléchir à tout ceci. Mais Nymphadora ne semblait apparemment pas de cet avis, car elle lui proposa de se balader un peu, tout en ajoutant qu'ils n'avaient jamais le temps de parler. Elle voulait parler ? De quoi ?...

    Mais il ne pouvait pas. Du moins, il ne le fallait pas. En sa présence, il était incapable de tenir deux pensées raisonnables. Il avait vraiment besoin de se retrouver seul. Et pourtant... Pourtant il avait aussi envie de sa compagnie. Même s'il savait que ce n'était pas en tant qu'amie, mais bien plus. Mais l'idée d'aller se balader avec elle le tentait énormément. Merlin, que lui arrivait-il ? Il fallait qu'il parte tout de suite. Il ne devait pas rester une seconde plus en compagnie de Nymphadora Tonks. Si jamais elle se rendait compte des réactions qu'elle provoquait en lui... Il devait trouver un moyen de refuser gentiment. Mais quoi ? Lui d'habitude si inventif, n'arrivait pas à trouver une seule excuse potable, pour se défiler...


    - Je... Je ne... Je dois...

    Il préféra se taire. Depuis quand balbutiait t'il comme un enfant ? Il était lamentable... Lui, un vieux lycanthrope pauvre, balbutiait comme un écolier. Mais il fallait dire qu'il n'avait jamais éprouvé d'attirance aussi forte pour une personne. Il ne l'avait d'ailleurs jamais recherché. L'amitié lui suffisait. Elle lui avait toujours suffit. Alors qu'allait-il chercher à s'éprendre d'une jeune femme, à peine adulte ? Il n'avait aucune excuse. Il n'avait tout simplement pas le droit de ressentir d'autres sentiments que de l'amitié pour une personne. Et surtout pas pour Nymphadora Tonks. Il y aurait eu une solution pour qu'il puisse enfin aller réfléchir tranquillement. Du moins, c'était la seule idée qui lui venait en ce moment même. Si il lui disait qu'il était un loup-garou, sans doute le fuirait-elle. Il pourrait alors aller réfléchir en toute tranquillité. Mais il ne pouvait se résoudre à le lui dire. Surtout pas après les mots qu'elle venait de lui dire pour le qualifier. Le trouverait-elle encore séduisant s'il lui avouait son secret ? Sans doute pas... Et puis, il ne voulait pas qu'elle sache. Il savait que c'était seulement de la lâcheté, et qu'elle avait sans doute le droit de savoir qui elle fréquentait, mais il ne pouvait s'y résoudre. Nymphadora Tonks était pourtant la seule membre de l'Ordre à ignorer son secret. Le lui dire aurait arranger bien des choses. Mais il savait qu'il ne pourrait supporter de voir au mieux la pitié, au pire le dégoût, remplacé son sourire qu'il aimait tant.

    - ... D'accord.


    *Lâche* pensa-t-il. Il était incapable de trouver une simple excuse pour partir. Pourtant, il avait besoin de se retrouver seul pour réfléchir. Mais il aimait aussi la compagnie de Nymphadora. Un peu trop même... Retenant un soupir, il lui adressa un sourire qui -même à lui- , lui parut faux. Il ajouta alors, voulant faire preuve d'humour :

    - Étant donné que tu as besoin de torturer quelqu'un, je me sacrifie...

    Et il lui emboîta le pas, se dirigeant vers l'allée des Embrumes. Quitte faire une "balade", autant en profiter pour surveiller ce qui se passait là-bas... Et puis au moins, il se sentait moins coupable d'avoir accepter l'offre de Nymphadora, en faisant comme s'ils étaient en mission.

    Cela faisait bien cinq minutes qu'ils marchaient, et aucun des deux n'avaient prononcés un mot. Remus se sentait de plus en plus mal à l'aise, gêné par ce silence. Lorsqu'il tourna le regard vers Nymphadora, il s'aperçut qu'elle semblait perdu dans ses pensées, ce qui le surprit. D'ordinaire, c'était lui qui était dans ses pensées, pas elle... Mais il n'osa pas briser le silence. Pourtant, cinq autres minutes plus tard, il demanda, n'y tenant plus :


    - Aurais-tu perdu ta langue ? Moi qui pensai que tu avais pleins de choses à me dire...


    Un sourire mi-sincère, mi-moqueur, s'étendit sur ses lèvres, tandis qu'il jeta une œillade amusée à Nymphadora...


Dernière édition par Remus Lupin le Mar 17 Nov - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Tonks
ministère de la magie
 ministère de la magie
Nymphadora Tonks

Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Square Grimmaurd / Ministère de la Magie / Tonks's
Date d'inscription : 01/04/2008

Feuille de personnage
âge du personnage: 25 ans
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeMar 17 Nov - 20:44

Nymphadora dévisageait Remus avec un espoir non dissimulé dans le regard. Elle voulait tant qu'il accepte ! Juste une après-midi, c'était tout ce qu'elle demandait... Pour l'instant. Juste ça. Rien que lui et elle. Il la regardait aussi, mais son regard était dans le vague, il ne la voyait pas vraiment. Et enfin, sa bouche s'ouvrit et Tonks s'empêcha de se mordre la lèvre pour éviter de trahir sa nervosité. Et il se remit à bégayer. Qu'avait-il à faire ça ? Il était toujours maître de ses émotions d'habitude ! Sa voix était toujours posée et sereine, il ne balbutiait jamais. Surprise par cette réponse, la jeune femme haussa un sourcil. Etait-il en train de trouver la meilleure façon de refuser son offre ? Son coeur se serra légèrement à cette hypothèse. Elle détourna subitement le regard, mais ce qu'elle entendit par la suite fut l'opposé de ce à quoi elle s'attendait.

D'accord. Il venait de dire d'accord. Elle releva aussitôt la tête et lui adressa un large sourire. Ses yeux pétillaient. Il allait resté avec elle ! Elle commença donc à marcher en l'entraînant à marcher. Il lui rendit son soupir et lui répliqua avec sarcasmes qu'il voulait bien se sacrifier pour être torturé. Nymphadora rit à la remarque. Remus était vraiment un homme parfait. Maître de lui, calme, doux, attentionné... Et il savait faire preuve d'un humour très fin. Bien sûr ça pouvait lui faire un peu bizarre à lui. La première qu'elle l'avait vu, elle n'avait que trois ans et lui dix-sept. Il était venu aider Sirius à la garder, et elle se souvenait d'un garçon à son image à quelques différences prêt. Certes ça pouvait lui être étrange, mais pour elle c'était comme dans un rêve.


"Et tu ne sais pas encore tout ce que tu vas endurer, Lupin !" répliqua-t-elle les lèvres retroussés, dans un sourire faussement menaçant.

Peut-être arriverait-elle à le faire parler de lui ? De sa vie auparavant ? Elle avait tellement envie d'en savoir plus. Il n'avait pas idée d'à quel point il la rendait folle. Ses pensées s'orientaient en permanence vers lui. Elle ne comptait plus les fois où elle s'était pris les pieds dans les tapis alors qu'elle pensait à lui... Oh bien sûr, pour lui elle n'était que "la petite cousine de Sirius", la simple et amusante Nymphadora Tonks qui amusait tout le monde avec ses dons de métamorphomage et sa capacité à casser à peu près tout ce qui lui tombe sous la main. Il ne la verrait jamais comme une femme, toujours comme une gamine. Et ça la chagrinait, quelque part.

Elle sursauta. Remus venait de lui parler, et elle se rendit compte qu'elle était dans le vrai. Elle n'avait pas parlé depuis plusieurs minutes et se sentit encore plus idiote en le réalisant. Sentant ses pointes virer au rouge, elle eut un léger sourire et continua d'avancer au côté de l'homme. Elle répondit d'une façon très calme, qui ne lui ressemblait pas. Sa voix était posée pour une fois, plus chaude.


"Je pensais à toi..."

 Elle devait un peu se forcer à sourire à présent, bien qu'il était bel et bien présent. Elle tourna la tête vers lui pour capter son regard, et une fois que ce fut fait, elle ajouta.

"Je sais rien sur toi, Remus !"

Allez, c'était parti pour une conversation sérieuse. Elle ne l'avait pas prévu, c'était venu tout seul. En pensant à lui et au fait qu'il ne pourrait jamais la regarder comme elle le voudrait, elle s'était un peu calmée et était parti dans ses pensées. À présent, elle le regardait intensément, admirant secrètement la beauté du visage du professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
loup-garou
loup-garou
Remus Lupin

Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
âge du personnage: Trop vieux pour Tonks ^^
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeMar 17 Nov - 21:36

    "Et tu ne sais pas encore tout ce que tu vas endurer, Lupin !"

    Son sourire faussement menaçant l'amusa, et il ne put retenir un éclat de rire sincère. Il se surprit lui même. Remus n'était honnêtement, pas le genre d'homme à rire tout le temps, ou pour rien. Bien au contraire. Ils se mirent alors à marcher, dans un silence presque gênant. Du moins, du point de vue de Remus. Pendant quelques minutes, il s'était appliqué à observer les rues, mais comme la majeure partie du temps, il n'y avait personne dans l'allée des Embrumes. Enfin, à par eux... Il jeta une œillade discrète à Nymphadora, et s'aperçut qu'elle semblait être partit dans ses pensées. Du moins, c'était l'impression qu'il avait en voyant comme un voile léger sur son regard. Il décida de la laisser à ses pensées. Pourtant, cinq minutes plus tard, il ne put s'empécher de demander :


    - Aurais-tu perdu ta langue ? Moi qui pensai que tu avais pleins de choses à me dire...

    Tout en parlant, il n'avait pas pu s'empécher de la détailler dans les moindres détails, et c'est avec surprise qu'il vit la pointe des cheveux de Tonks "rougir". Néanmoins, il se contenta de lui rendre son léger sourire sans faire aucune remarque. D'ailleurs, il commençait à se demander si il n'avait tout simplement pas imaginé cette légère pointe de rouge, car ses cheveux avaient repris leur couleur.

    "Je pensais à toi..."

    Il la regarda, encore plus stupéfait, comme s'il avait mal entendu. A ces quatre mots, son coeur s'était soudain accéléré... Comme s'il ne battait déjà pas assez vite comme ça en présence de Nymphadora ! Il se crispa légèrement, la regardant comme s'il essayait de deviner ce qu'elle pensait... Elle pensait à lui... Comment quatre simples mots pouvaient-ils le mettre dans cet état ? Lui, il pensait bien à elle en permanence, même s'il ne l'avouerait jamais... C'est alors qu'il croisa son regard... et détourna aussitôt le sien en se sentant rougir. Ses joues le brûlaient, et il se traita silencieusement de tous les noms d'injures qu'il connaissait... Merlin, il fallait qu'il arrête de la scruter ainsi, et d'essayer de donner un sens à chacune de ses paroles...

    "Je sais rien sur toi, Remus !"

    Et elle avait raison. Il s'obstinait à ne pas la regarder, malgré la tentation qui était plus que forte. Que devait-il répondre à ça ? En effet, elle savait très peu de chose sur lui. Seulement ce qu'il avait accepté de lui montrer. Elle ignorait même son grand secret : le fait qu'il était un loup-garou. Mais sans doute était-ce mieux qu'elle l'ignore. *Mieux pour qui ? Pour lui ?...* Il cherchait une réponse à lui donner, mais n'en trouvait pas. Bien sûr il aurait pu lui répondre "Je suis un loup-garou complètement fou de toi", mais ce n'était pas du tout son genre. Vraiment pas. Et puis, ces deux secrets, il ne voulait pas qu'elle sache. Et elle ne devait pas savoir. Par peur, par lâcheté. Mais il fallait croire qu'il était ainsi. Il avait trop peur de la perdre, pour lui avouer ses sombres secrets. Trop peur qu'elle haïsse ce qu'il était. Trop peur de la dégouté... Et c'est pourquoi elle ne saurait jamais, ni qu'il était un lycanthrope, ni les sentiments qu'il éprouvait secrètement pour elle. Jamais... "Ne jamais dire jamais" lui avait un jour dit Sirius. Mais en ce qui concernait ces deux choses, il en était sûr : il ne le lui avouerait jamais. Jamais...


    - Ah ?...

    Faible réponse. Si l'on pouvait dire que c'en était une. Un simple "ah" ne pouvait décidément pas être considéré comme une réponse. Comme un moyen de fuir, ou de ne pas répondre peut être. Mais certainement pas une vraie réponse. Et malgré le fait qu'il ne voulait pas qu'elle sache pour ses deux secrets, il avait envie qu'elle le connaisse mieux. Tout comme il voulait en apprendre plus sur elle.

    - Je croyais que c'était de toi que tu voulais me parler..., dis-t-il, un léger sourire moqueur aux lèvres.

    Encore un moyen de fuir. *Lâche* lui criait une voix dans sa tête. Une voix qui disait la vérité, et avec qui il était d'accord...

    - Mais puisque c'est de moi... Que souhaites-tu savoir ? Tu sais déjà presque tout ce qu'il y a savoir sur moi. Je ne suis pas vraiment quelqu'un d'intéressant...

    *Contrairement à toi*, finit-il en pensées. "Presque". En effet, elle savait presque tout le principal sur lui. "Presque"... Manquait seulement à l'appel ce qu'il considérait comme ses deux plus grands secrets...

Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Tonks
ministère de la magie
 ministère de la magie
Nymphadora Tonks

Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Square Grimmaurd / Ministère de la Magie / Tonks's
Date d'inscription : 01/04/2008

Feuille de personnage
âge du personnage: 25 ans
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeMar 17 Nov - 23:15

Nymphadora entendit Remus rire à son faux sourire. Et ce son était le plus beau du monde. Remus ne riait pas souvent, du moins pas d'éclats de rire. La plupart du temps, il affichait un sourire amusé, un sourire sincère. Et puis, il ne riait la plupart du temps qu'à ce que disait Sirius. Et là, il venait de rire grâce à elle. Elle était si heureuse ! En l'entendant, un frisson parcourut son échine et elle s'empêcha de sourire niaisement. À la place, elle lui sourit simplement, puis sans s'en apercevoir, plongea dans ses pensées.

Pour une fois, la première peut-être, Tonks ne remarqua pas qu'elle avait été silencieuse. Et lorsqu'il lui demanda si elle avait "perdu sa langue", elle eut un nouveau sourire, mais cette fois celui-ci avait une teinte un peu mélancolique. Etrangement, elle ne voulait pas plaisanter. En l'espace de quelques instants, elle avait changé d'avis. Elle voulait profiter de ces instants avec lui pour apprendre à le connaître. Alors elle le lui dit. "Je pensais à toi". Elle sentait son regard sur elle mais ne voulait pas le regarder pour l'instant. Elle avait trop peur de découvrir quelque chose qu'elle n'aurait pas voulu voir dans son regard. Peur ? Oui oui, Tonks avait peur. Jamais elle ne s'était mis dans un état pareil pour un garçon. Sauf qu'il ne s'agissait pas de n'importe qui... Il s'agissait de l'homme qu'elle aimait et qu'elle était sûre d'aimer pendant encore longtemps. Puis lorsqu'elle trouva le courage nécessaire, elle risqua un regard. Lui l'avait déjà ailleurs, alors elle se permit d'ajouter qu'elle ne savait rien de lui.

C'était la vérité, il ne pouvait rien nier. Et histoire de lui prouver qu'elle avait raison, elle ne le quittait pas des yeux. Lui, il faisait comme si de rien n'était mais elle savait qu'il était gêné. Pas qu'il se trahissait, mais elle commençait à comprendre comment il était. Ce n'était pas pour rien qu'elle était tombée amoureuse de lui. Ce n'était pas pour rien qu'elle l'observait sans arrêt. Et la réponse qu'il lui fournit la destabilisa. "Ah ?" un simple "Ah" ? Un sourcil levé, un froncé, Nymphadora ne comprenait pas. Elle était un peu déçue, mais savait qu'elle venait de gagner. Elle avait raison, il avait tort. Aurait-elle enfin l'occasion de pouvoir avoir une relation plus intime avec lui ? Elle espérait tant, et c'est pourquoi elle le regardait, sachant qu'il ajouterait quelque chose.

Elle eut de nouveau raison. Il lui dit avec un léger sourire moqueur qu'il croyait qu'elle allait lui parler d'elle. Etait-elle vraiment comme ça ? À parler d'elle ? Merlin si c'était le cas, il fallait qu'elle se remette en question ! Elle ne voulait pas vraiment que l'homme la voit comme une égocentrique de première. Et puis, il évitait toujours la question... Lui faisait-il si peu confiance que ça ? Elle en avait assez de se poser tant de questions. Elle lui sourit toutefois en retour, lui tirant juste la langue, puis l'écouta avec le même sourire lorsqu'il continua.
Elle tiqua. Venait-il vraiment de dire qu'elle savait presque déjà tout ? Elle se râcla la gorge pour lui montrer tout de suite son désaccord. Il se rabaissait tout le temps de la première façon possible. Non, elle ne savait rien de lui. Et elle comptait y remédier. Et comment pouvait-il dire qu'il n'était pas quelqu'un d'intéressant ? Il était la personne la plus intéressante qu'elle n'ait jamais rencontré ! Pourquoi serait-elle tombée amoureuse de lui autrement ? Stupéfaite de l'entendre parler ainsi, elle faillit s'arrêter, mais préférait continuer à marcher, elle ne tenait pas particulièrement à rester dans cet endroit sinistre.


"Comment est-ce que tu peux dire ça ? Tu l'es intéressant, Remus ! Tu crois que je serais en train de te demander de parler de toi si je pensais que tu ne l'étais pas ? Si je te connaissais bien déjà ? Je suis pas d'accord... Je ne sais absolument rien. Je ne sais presque rien de tes années à Poudlard, je ne sais pas ce que tu aimes dans la vie... Je ne sais rien !"

Elle essayait au fil de ses paroles de ne pas se laisser emballer. À tout les coups elle finirait par tomber sur lui et l'envoyer à Ste Mangouste, et ce n'était vraiment pas le principe. Certes elle voulait partir d'ici, mais l'hôpital serait pire. Alors elle préféra regarder Lupin avec une flamme déterminée dans le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
loup-garou
loup-garou
Remus Lupin

Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
âge du personnage: Trop vieux pour Tonks ^^
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeMer 18 Nov - 14:04

    Il ne faisait pas très chaud, et Remus frissonnait déjà un peu. S'il ne pleuvait pas, le vent, lui, était glacial. Et son manteau tout usé ne l'aidait pas vraiment à s'en protéger. Mais il ne s'en plaignait pas, et le sac contenant le vêtement serré contre lui, il continuait d'avancer aux côtés de Nymphadora, continuant de discuter avec elle. D'ailleurs, sa réponse ne tarda pas à lui parvenir...

    "Comment est-ce que tu peux dire ça ? Tu l'es intéressant, Remus ! Tu crois que je serais en train de te demander de parler de toi si je pensais que tu ne l'étais pas ? Si je te connaissais bien déjà ? Je suis pas d'accord... Je ne sais absolument rien. Je ne sais presque rien de tes années à Poudlard, je ne sais pas ce que tu aimes dans la vie... Je ne sais rien !"

    Lui ? Intéressant ? Il en aurait presque rit s'il n'avait pas remarqué qu'elle était apparemment sincère et sérieuse. Elle continua en lui disant que si elle avait pensé que ça n'était pas le cas, elle ne lui aurait pas demandé de lui parler de lui. Il l'écouta parler. Elle n'était pas d'accord sur le fait qu'elle savait tout de lui. Elle avait raison bien sûr. Mais cela ne voulait pas dire qu'il en était plus intéressant... Il retint un soupir, tandis qu'elle ajoutait qu'elle ne savait absolument rien.

    Était-ce normal qu'il était touché qu'elle s'intéresse à lui ? A sa vie à Poudlard ? Mais elle était sans doute juste curieuse. Peut être que dès qu'il lui aurait raconté, elle arrêterait de s'intéresser autant à lui. Même s'il souhaitait secrètement qu'elle s'intéresse à lui... Mais plutôt dans le sens "aimer". Même s'il savait qu'il n'avait pas le droit d'espérer ce genre de choses. C'était... malsain ? Était-ce le mot ? Interdit était sans doute plus correct...

    Des tas de souvenirs lui revenaient en mémoire. La première fois qu'il avait rencontré James, Sirius et Peter. Toutes ces nuis passés dans la cabane hurlante. Du moins avant qu'il ne s'endorme, et ne se réveille. Toutes ces punitions qu'ils avaient récoltés. Les conseils qu'il avait donné à James a propos de Lily. Tellement de souvenirs. Et presque tous ses amis n'étaient plus de ce monde. Seul restait Sirius. Le Queudver qu'il avait connu était mort pour lui. Quand à James et Lily... Rien qu'à repenser à eux, il en avait presque les larmes aux yeux. Ils leur manquaient. Et il savait qu'ils manquaient aussi à Sirius. Sirius... Comment réagirait-il si jamais il mourrait, lui aussi ? Il ne pourrait pas le supporter... Il était son dernier ami. Si jamais c'était Remus qui mourrait avant, ce ne serait pas trop grave. Il aurait toujours Harry pour se consoler. Mais lui ?... Il n'avait personne. Personne...

    *Je n'aurais plus qu'à me tuer* songea t'il tristement. Il jeta une œillade discrète à Nymphadora. Si jamais elle savait qu'il pensait déjà à mourir... Comment réagirait-elle ? Serait-elle triste ? Il ne le savait pas, et ne pouvait s'empécher d'espérer que oui. Mais il était presque sûr qu'elle ne mettrait pas longtemps à s'en remettre...


    - Je n'aime pas parler de moi. Sirius ne t'as jamais rien raconté sur nos années à Poudlard ? Je n'aime pas en parlé... Ça me rappelle... Bien sûr il y a des souvenirs joyeux, mais quand je pense à... au fait que...

    Sa voix se brisa sur les derniers mots, et il préféra se taire. Le silence reprit le pouvoir durant un instant. Remus essayait d'aligner deux pensées cohérentes, mais il avait du mal... James, Lily... Peter. Pourquoi ? Pourquoi avait-il fallu que cela se passe ainsi ? Il soupira tristement, avec douceur, avant d'ajouter :

    - J'aimerais tant revenir en arrière... Tout ça... Ça me manque. Ils me manquent...

    Ils lui manquaient. Il détourna la tête pour cacher la larme traitresse qui venait de couleur de sa joue. Repenser à James et Lily lui était plus que douloureux... Et a la trahison de Peter aussi. Comment avait-il pu ? Trahir ses meilleurs amis... S'il y avait une chose sur laquelle Sirius et lui étaient parfaitement d'accord, c'est qu'ils auraient préférés mourir plutôt que trahir leurs amis. Et pourtant, Peter n'avait pas hésité : il les avait trahis... Remus sentit la colère monter en lui, et il décida d'arrêter de penser tout court à lui et à tous ces moments plus que merveilleux passés à Poudlard. Voyant que la larme avait finit par tomber de son visage pour s'écraser par terre, il se retourna vers Tonks, espérant qu'elle ne l'avait pas vu :


    - Désolé... D'être incompréhensible...

    Et il lui adressa un sourire triste, mais sincère. Que devait-elle penser de lui ? Que c'était un faible sans doute... Il n'osa pas croiser son regard, malgré la tentation qui était plus que forte... Il avait bien trop peur de voir ce qu'elle penser de lui... Après tout, lui aussi était un lâche... Un lâche... Une autre larme coula alors sur sa joue, et cette fois, il aurait été inutile d'essayer de la cacher à Nymphadora. Il sentait son regard le fixer... Merlin... Que devait-elle penser de lui à présent ? Il n'était qu'un lâche, un faible... Comme Peter sans doute. Non. Pas comme Peter. Lui, il n'aurait jamais trahit ses meilleurs amis, ça il en était certain. Mais il était tout de même un lâche dans son genre... Un lâche... Quelques autres larmes coulèrent sur ses joues, et il maudit silencieusement les traîtresses qui venaient de le vendre à Nymphadora... Il détourna la tête un peu plus vers la droite, feignant d'observer quelque chose... Alors qu'en réalité, c'était pour essayer de préserver son peu de dignité qu'il lui restait. James... Lily... D'autres larmes vinrent se mêler sur son visage. Des larmes qu'il retenait depuis déjà bien longtemps... Et qu'il avait essayer de contenir en vain. Il aurait mieux fait de les laisser couler en vain avant, au moins il se sentirait pas aussi humilié et honteux devant Nymphadora... Merlin, pourquoi avait-il fallu qu'elle lui pose des questions sur ses années à Poudlard ? Que devait-elle penser de lui, à présent ?...


Dernière édition par Remus Lupin le Mer 18 Nov - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Tonks
ministère de la magie
 ministère de la magie
Nymphadora Tonks

Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Square Grimmaurd / Ministère de la Magie / Tonks's
Date d'inscription : 01/04/2008

Feuille de personnage
âge du personnage: 25 ans
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeMer 18 Nov - 15:26

Remus lui répondit avec un soupir qu'il n'aimait pas parler de lui. Et qu'il aimait visiblement encore moins parler de son passé... Que ça lui rappelait trop de souvenirs heureux et que ça lui faisait mal. Nymphadora retint son souffle en entendant sa voix se briser sur les derniers mots. Elle ne saurait rien de lui alors... Bon bien sûr elle n'allait pas le forcer à parler si c'était trop douloureux pour lui. Mais Merlin, elle ne le connaissait pas ! Elle ne connaissait de lui que ce qu'il montrait à tout le monde. Elle savait bien que pour lui elle n'était qu'un Membre de l'Ordre du Phénix comme un autre. Elle ne se faisait pas d'idées. Mais... Elle aurait voulu pouvoir se rapprocher de lui, en savoir plus... Pourquoi restait-il si fermé aux autres ?

Un soupir triste la sortit de ses pensées et elle tourna le regard vers lui. Son regard était nostalgique et douloureux. Il murmura doucement plus pour lui-même qu'elle, du moins elle en eut l'impression, qu'ils lui manquaient. Nymphadora baissa la tête. Il devait parler des parents de Harry... Elle connaissait un peu James mais n'avait jamais rencontré Lily que lors de leur mariage, exceptionnellement invité. Elle se souvenait d'une femme incroyablement belle et souriante avec une chevelure auburn, avec des reflets flamboyants. Tristement, elle le regarda et sentait un chagrin infini à ses côtés. Merlin comment avait-il pu vivre ainsi ? S'était-il vraiment retrouvé tout seul pendant les années qui avaient suivi ?? Comment avait-il pu survivre... À sa place elle se serait tuée sur le champ. Mais voilà elle n'était pas Remus. Lui il était fort et courageux. Elle elle en doutait fortement.
Quoi qu'il en soit, elle fut déstabilisée par la réaction de l'homme. Jusqu'à ce qu'elle voit une larme couler sur sa joue.

Nymphadora hallucinait. Remus Lupin était-il bien en train de pleurer ? Lui qui était toujours si maître de lui, étajt-il en train de craquer juste devant elle ? Quelque chose se brisa en elle. Elle l'avait fait pleuré !! Par sa faute, il craquait en pensant à son passé. La jeune femme se maudit mille fois alors qu'elle le regardait en se sentant impuissante. Que pouvait-elle faire face à son passé perdu ? Elle ne pourrait pas le lui ramener. Oh elle aurait tant voulu vivre à son époque, tout aurait été plus facile. Elle le vit détourner la tête mais n'était pas dupe. Il pleurait. Ces mots passaient en boucle dans sa tête et elle était à la fois stupéfaite et bouleversée. Elle était nulle ! Elle était incapable d'avoir une conversation normale avec lui. Désormais, il ne voudrait plus lui adresser la parole... Quelle idiote !

Par la suite il s'excusa avec un sourire triste. C'était lui qui s'excusait ! Merlin, c'était plutôt à elle de s'excuser, elle avait ravivé sa douleur en voulant le faire parler de son passé. Elle se sentit particulièrement stupide et honteuse et lui lança un regard timide, sans sourire comme il le faisait toutefois. Des larmes continuaient de couler et c'était trop pour elle. Remus était malheureux, il l'était depuis trop longtemps. Sans hésiter plus longtemps, elle fit quelques pas vers lui et le fit enfin. Elle passa ses bras autour de sa taille et le serra dans ses bras aussi fort qu'elle le put.
Et cet instant, ironiquement, était sans doute le plus beau de toute sa journée. Elle était enfin contre lui. Ce dont elle rêvait depuis si longtemps se réalisait. Elle le serra fort, autant pour le besoin de l'avoir contre lui que pour l'envie de lui montrer qu'elle aussi était là pour lui. Il était passé au travers de tant d'épreuves douloureuses alors qu'il était un homme merveilleux.... Il n'aurait jamais dû vivre tout ça.


"Ne t'excuse jamais pour ça, Remus... T'as pas à avoir honte de te laisser aller avec moi." murmura-t-elle tandis qu'elle enfouissait sa tête au creux de son épaule.

Elle aurait pu rester une éternité ainsi. Elle savait que ce n'était pas bien, et qu'elle se faisait du mal en agissant ainsi. Mais c'était juste trop bon et lui en avait peut-être besoin aussi. Elle aurait voulu lui dire qu'elle serait toujours là pour lui et qu'il pourrait toujours compter sur elle. Mais elle aurait l'air ridicule et ne tenait pas à s'afficher encore plus avec lui. Alors elle respirait discrètement son odeur, il sentait bon. Et elle restait contre lui. Elle voulait juste lui montrer qu'elle était là, qu'il pouvait de nouveau être heureux s'il le souhaitait. Elle, elle l'aiderait par tous les moyens possible à le rendre heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
loup-garou
loup-garou
Remus Lupin

Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
âge du personnage: Trop vieux pour Tonks ^^
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeMer 18 Nov - 16:24

    Soudain, des bras se serrèrent autour de sa taille, et il s'aperçut en sentant une odeur envoûtante lui effleurer le nez, que ce n'était autre que Nymphadora Tonks. Dans ses bras... Son coeur s'accéléra soudain, ses mains devinrent un peu moite, tandis qu'il frissonnait de toute part. Mais ce n'était pas de froid cette fois. Seul le contact de Tonks en était responsable. Surpris, il leva alors les yeux vers elle, et s'aperçut qu'elle le regardait avec tendresse... Alors il sourit. Il ne put s'en empêcher. Et il referma sa main libre sur le dos de Nymphadora, pour sceller l'étreinte. Les larmes avaient finis par arrêter de couler sur ses joues. Ces larmes, traîtresses, qui ne lui causaient que des ennuis...

    Pourtant, il se sentait bien. Étrangement bien même. Et malgré la culpabilité qu'il ressentait à serrer Nymphadora dans ses bras comme ça, il était heureux. Cela faisait d'ailleurs une éternité qu'il ne s'était pas sentit aussi... vivant ? Pourtant, il savait qu'il ne devrait pas la serrer dans ses bras, que c'était interdit, mais c'était elle qui avait fait ce geste... pas lui. Alors il ferma les yeux, doucement, et il se laissa aller, soupirant de plaisir. Pour une fois, il ne se cacha pas. C'était étrange que ce soit avec elle qu'il se laisse aller autant pour la première fois. Lui qui était si habitué à ne rien montrer de ses sentiments, de ses peines et tristesses, voilà que devant une jeune femme de vingt trois il craquait.

    "Ne t'excuse jamais pour ça, Remus... T'as pas à avoir honte de te laisser aller avec moi."

    Et il la sentit enfouir sa tête dans le creux de son épaule... qui frémit de plaisir à ce contact. Les paroles de Nymphadora le touchaient, et son geste encore plus. Il enfouit son visage dans ses cheveux rose chewing-gum qu'il aimait tant, et poussa un nouveau soupir. Il ne savait pas combien de temps cela faisait qu'ils étaient ainsi, mais il n'avait pas le courage de bouger... Il était si bien ! Un peu trop même. Deux amis n'étaient pas censé avoir une étreinte comme celle-ci... C'était plus le genre de choses que faisaient deux amoureux... Deux amoureux... Il releva la tête et vit soudain le visage de Nymphadora lever les yeux vers elle. Ce visage qu'il aimait tant... Il observa -en oubliant où il était- chaque centimètre carré de son visage en forme de coeur. Ses yeux si doux et tendres, son petit ne, et sa bouche aux lèvres pulpeuses... Son regard faisait des allers-retours entre ses yeux et sa bouche, et il fut soudain pris d'une envie irrésistible de l'embrasser. Peut être que s'il avait fait attention, il aurait pu résister. Peut être que s'il avait pu prévoir sa réaction, il l'aurait repoussé avant qu'il ne soit trop tard... Il aurait dû anticiper... Car à présent, il était trop tard... Fermant les yeux, il approcha ses lèvres dangereusement de celles de Nymphadora... C'est alors qu'il entendit une fenêtre se fermer violemment. Il ouvrit les yeux, et revint à la réalité. Se rendant compte de ce qu'il avait été sur le point de faire, il s'écarta un peu trop brusquement de Nymphadora, remit la main qui ne portait pas le sac dans ses poches, et détourna le regard. Ses joues étaient brûlantes, et il se traita de tous les noms pour ce qu'il avait faillit faire... Il sentait encore l'odeur de Tonks, qu'il aimait tant, revoyait ses yeux si pleins de tendresses et... d'amour ? Voilà qu'il se mettait à rêver ! Il avait sans doute imaginer cette tendresse dans ses yeux. Mais l'image de ses lèvres si près des siennes le hantait... Tout comme la culpabilité de ce qu'il avait faillit faire. Et pourtant... Pourtant il ne parvenait pas à regretter. Pourtant il voulait recommencer, et poser ses lèvres sur les siennes... Troublé, il se remit à marcher doucement, tout en murmurant d'une voix faible et un peu rauque, et qu'il avait du mal à contrôler :


    - Merci.

    Un mot, deux syllabes, cinq lettres, dans lequel il exprimait toute sa gratitude. Il se sentait bien... et à la fois si mal. Car si cette étreinte lui avait fait oublié sa tristesse en ce qui concernait James et Lily, une nouvelle tristesse, différente, venait de l'envahir. Celle que Nymphadora avait provoqué en lui... L'amour... Un amour impossible, et sans doute pas réciproque...
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Tonks
ministère de la magie
 ministère de la magie
Nymphadora Tonks

Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Square Grimmaurd / Ministère de la Magie / Tonks's
Date d'inscription : 01/04/2008

Feuille de personnage
âge du personnage: 25 ans
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeSam 21 Nov - 12:55

Elle aurait voulu rester là éternellement. Elle se sentait incroyablement coupable des questions qu'elle venait de poser. Certes cela lui avait paru anodin, elle avait juste voulu engager la conversation... Mais à la place elle lui avait rappelé un passé qu'il avait aimé et que personne ne pourrait ramener. Elle l'avait fait pleuré. Elle se sentait tellement stupide ! Alors elle se blottit contre lui. Elle l'aimait tant ! Il était fort et elle pouvait sentir quelques détails de son corps par-dessus sa robe rapiécée. L'espace d'un instant, elle se demanda à quoi ils devaient ressembler d'un point de vue extérieur. Deux amis ? Non, ça elle en doutait. Elle avait plutôt l'impression qu'ils ressemblaient à un couple enlacé. Et qu'elle aurait aimé que ce soit vrai ! Ses bras étaient le meilleur endroit au monde, elle voulait y rester éternellement, aussi peu raisonnable cela était-il.

Leur étreinte durait encore et encore, et plus elle y restait longtemps moins elle avait envie de s'en défaire. Elle avait l'impression que si elle ne s'en sortait maintenant toutefois, elle deviendrait accro à Remus Lupin. Enfin si elle ne l'était pas déjà. Elle s'imprégna de son odeur au maximum avant de relever doucement le regard vers lui. Ses yeux étaient plongés dans les siens. Ils étaient si beaux ! Cette couleur dorée semblait flamboyer, et le fait qu'il le regarde avec cette lueur de tendresse et de gratitude l'a fit frissonner. Jusqu'à ce qu'elle se rendit compte que son visage était bien plus proche du sien qu'elle n'aurait pu le penser. Ses lèvres n'étaient qu'à quelques centimètres au final, et les yeux du loup-garou passaient alternativement de ses lèvres à ses yeux. Elle ne le croyait pas, il allait l'embrasser ? Son coeur s'accéléra brutalement et elle dut entrouvrir la bouche pour respirer un peu plus normalement. Son odeur l'enivrait, son regard l'envoûtait. Elle ferma doucement les yeux en attendant que ces lèvres tant convoitées viennent enfin toucher les siennes.

Chose qui n'arriva pas. Le souffle chaud sur son visage s'éloigna soudainement et brusquement. Nymphadora eut une soudaine impression de froid, de vent glacé sur son corps. Ses yeux s'ouvrirent brusquement, sa bouche toujours ouverte et elle regarda Remus avec une expression choquée et incompréhensive. Elle n'arrivait pas à croire que ce soit passée. Sa poitrine se soulevait au rythme de son souffle saccadé. Remus allait l'embrasser, il venait de la repousser. La dégoûtait-il ? Son regard se changea d'incompréhensive à suppliante. Non, elle n'arrivait pas à croire... Et puis Remus n'était pas du genre à jouer avec les sentiments... Il avait fait ça parce qu'elle devait lui plaire, c'était impossible !

Complètement insensible à son "merci", elle le regarda les sourcils froncés et se dirigea vers lui à grands pas. Elle devait en avoir le coeur net. S'il la repoussait, alors au moins elle serait fixée. Mais elle en avait tellement envie... Sans hésiter davantage, obsédée par les lèvres de l'homme, elle se précipita vers lui, passa ses bras autour de son cou pour l'approcher à elle et posa brusquement ses lèvres contre les siennes. Et sitôt ceci fait elle dut se retenir pour ne pas gémir de plaisir. Elle l'avait fait. Elle se fichait de tout à cet instant le fait était qu'elle embrassait enfin l'homme dont elle était amoureuse. Et ça valait bien plus que tous les mercis du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
loup-garou
loup-garou
Remus Lupin

Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 20/07/2009

Feuille de personnage
âge du personnage: Trop vieux pour Tonks ^^
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeSam 21 Nov - 22:55

    Des mains s'accrochèrent soudain autour de son coup. Et il n'eut même pas le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait, que des lèvres douces s'écrasèrent sur les siennes. Des lèvres douces et chaudes. Des lèvres qu'il aimait tant. Les lèvres de Nymphadora Tonks. En temps normal, il aurait peut être pu trouver un peu de courage et de résignation pour la repousser. Mais la jeune femme l'avait pris au dépourvu. Il ne s'y attendait pas le moins du monde. Il n'avait pas eu le temps de mettre une barrière autour de son coeur, ni de se protéger de l'amour qu'il éprouvait pour elle. Et à présent qu'elle l'embrassait, c'était trop tard... Le lycanthrope lui rendit son baiser avec une ardeur passionné. Il plaqua ses mains contre les joues de Tonks, et l'embrassa avec tendresse et douceur, tout en ayant du mal à réfréné son enthousiasme. Le goût des lèvres de la jeune femme était ce qu'il avait goûter de meilleur de toute sa vie. Son parfum envoûtant lui emprisonnait la plupart de ses sens. Leur deux langues mêlés provoquaient en lui des frissons incontrôlables, qui n'avait rien à voir avec le vent glacé. Il avait d'ailleurs soudainement très chaud. A chaque seconde qui passait, il perdait un peu plus à la tête, et s'abandonnait à Nymphadora...

    C'est alors qu'une goutte tomba du ciel. Remus n'y fit pas attention, trop absorbé par les lèvres de la jeune femme. Il serrait son visage entre ses mains avec une infini douceur, et l'embrassait comme il n'avait jamais embrassé personne. A travers ses baisers, il ne cachait pas sa frustration retenu depuis trop longtemps, ni son désir ardent pour elle, et encore moins les sentiments qu'il éprouvait à son égard. C'est alors que la pluie s'intensifia. C'est sans doute ce qui le sauva. Les deux membres de l'Ordre du Phénix finirent par être complètement trempés des pieds à la tête, et sentant frissonner violemment Nymphadora, il rompit le baiser, ayant l'impression de s'arracher une partie de lui même. Et il se rendit alors compte de ce qu'il venait de faire... Et le pire, c'était qu'il avait apprécié. Il avait même adoré. C'était sans aucun doute l'un des plus beau jour de sa vie. Il en avait eu tellement envie... Ce moment avait été merveilleux. Mais à présent, que devait-il faire ? Il n'aurait pas dû l'embrasser... Ou du moins, se laisser embrasser. Et il ne pouvait s'empécher de penser que si Nymphadora avait su la vérité sur sa lycanthropie, elle ne l'aurait jamais embrassé... Il l'aurait sans doute au contraire dégouté... La tristesse submergea ses traits, et de ses mains, il saisit les poignets de Nymphadora, et les écarta de son coup... Ses yeux croisèrent alors les siens. Il n'avait pas eu le temps de reprendre son masque impassible qu'il affichait d'ordinaire tout le temps. Son coeur battait la chamade, et il ne parvenait pas à se calmer. Tout son corps frissonnait encore de désir pour elle, même si certains frissons de froid vinrent s'ajouter aux autres. Il n'avait qu'une envie : l'embrasser à nouveau. Mais il ne pouvait pas. Alors à la place, il se contenta de remettre les poignets de la jeune femme de lui, son regard plonger dans le sien. Il voyait les questions dans son regard, et son incompréhension. Et il voyait l'amour qu'elle ressentait pour lui... L'amour... Était-ce vraiment de l'amour ? Mais ses yeux ne trompaient pas. C'était bien de l'amour qu'il voyait dans ses yeux. Sans doute la même que dans ses yeux. Ses yeux...

    Il parvint à détacher -avec peine- son regard du sien. Comment aurait-il pu se concentrer sur ce qu'il devait faire, tout en la voyant ? Il avait besoin de réfléchir... S'obligeant à ne pas la regarder de peur de ne pas avoir la force de prononcer qu'il devait, il se força à regarder au loin, puis prit la parole d'une voix rauque :


    - Je... Je suis désolé... C'était... une erreur. Nous n'aurions pas dû... Je... Cette ballade était une mauvaise idée. Je vais y aller. Merci pour... la chemise. Au revoir Nymphadora.

    Il ramassa alors le sac qu'il avait fini par lâcher. Puis, tout en ayant l'impression qu'on lui arrachait son coeur, il s'écarta de la demoiselle, et transplana avant qu'elle n'ait pu le retenir cette fois. Il avait besoin de réfléchir. Il entra alors dans son appartement, et alla s'allonger dans son vieux canapé. Il était enfin seul. Il allait pouvoir réfléchir calmement... Car c'était ce dont il avait le plus besoin en cet instant...


    [Hj : Tu réponds et on ouvre un autre sujet ? xD ^^ Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Nymphadora Tonks
ministère de la magie
 ministère de la magie
Nymphadora Tonks

Nombre de messages : 108
Age : 25
Localisation : Square Grimmaurd / Ministère de la Magie / Tonks's
Date d'inscription : 01/04/2008

Feuille de personnage
âge du personnage: 25 ans
camp: Harry
autre:

Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitimeLun 23 Nov - 18:51

Le baiser était merveilleux, elle se sentait décoller. Elle en rêvait depuis si longtemps ! Ses nuits avaient été peuplées de scène d'amour plus ou moins guimauves et plus ou moins torrides. Mais elles avaient toutes un point commun: les personnages principaux. Ca avait toujours été elle et Remus Lupin. Ce même Remus Lupin avec qui elle travaillait, qui était si doux, si attentionné aux besoins et à l'écoute de tout le monde. Il n'y en avait pas deux comme lui. Et voilà qu'elle l'embrassait. Et sous la pluie en plus. Bon certes ça allait mouiller mais ça ne la dérangeait pas. Elle aurait pu continuer à l'embrasser sous la neige ou une tempête de sable. Elle s'en fichait. Les mains de l'ancien professeur étaient sur ses joues, et la douceur dont il faisait preuve ne la faisait frissonner que davantage.

Leur baiser s'éternisait et elle ne faisait qu'en profiter. Elle restait accrochée à lui, le plaquant contre le mur. Il l'embrassait avec tant de passion lui aussi, se pouvait-il qu'il ait des sentiments ? Elle avait peur d'espérer un peu trop et préférait juste profiter de l'instant qui, elle le savait, toucherait bien trop tôt à sa fin. Et justement... Remus rompit le baiser. Avec un pincement au coeur, Nymphadora s'écarta légèrement et voulut le regarder dans les yeux à la recherche d'une expression particulière. Mais lui ne la regardait pas, il évitait son regard. Elle garda ses bras autour de lui, juste pour lui faire comprendre qu'elle ne regrettait pas son geste. Mais il ne parut pas apprécier le geste. Avec une expression triste, il lui prit les poignets pour les lui retirer et elle lui lança un regard désespéré. Blessée, elle recula de plusieurs pas et le regarda en attendant qu'il parle le premier. Il semblait triste... Mais pourquoi ? Est-ce que ce baiser l'avait dégoûté ? Est-ce que...

Non, elle n'osait pas y penser. Elle n'osait pas penser au fait qu'il puisse aimer quelqu'un d'autre, ça lui ferait trop mal. Commençant à paniquer en sentant son coeur s'accélérer, elle faillit crier pour l'inciter à parler, ce qui ne tarda plus à vrai dire. Il balbutia de nouveau, s'excusant, prétextant. Nymphadora déglutit difficilement, certains de ses mots raisonnant dans son esprit. "Une erreur"... "Nous n'aurions pas dû"... "Mauvaise idée". Elle sentit son coeur se déchirer lentement en entendant ces mots. Alors c'était ça ? Elle était une erreur ? Juste un coup de passage parce qu'il avait eu une montée de désir ? Non, elle ne pouvait pas croire ça de lui, pas Remus, il n'était pas comme ça ! Du moins elle le croyait... Elle le regarda prendre le sac qu'elle avait été si heureuse de lui donner et transplaner sans qu'elle ne réagisse. Il la laissait... Il partait toujours et elle le rattrapait toujours. Mais pas cette fois. Il était parti dans Pop caractéristique, signe qu'elle n'avait pas intérêt à le suivre. Et elle ne savait même pas où il était, étant donné qu'elle n'était jamais allée chez lui.

Insensible à la pluie qui tombait devant elle, puisqu'elle était à l'abri là où elle était, elle se laissa glisser contre le mur et enfonça sa tête entre ses genoux. Personne ne la remarquerait ici, elle était dans l'ombre et il n'était pas rare de voir des gens par terre dans l'Allée des Embrumes. Elle était plus déboussolée que triste, elle ne perdait pas optimisme si rapidement d'habitude. Mais elle ne comprenait pas... Elle ne comprenait pas pourquoi il avait réagi comme ça. Vu la façon dont il lui avait rendu son baiser c'était qu'il avait dû apprécier non ? Poussant un nouveau soupir, elle resta dans cette position de nombreuses secondes, ignorant son coeur qui battait à mille à l'heure sous la pression, puis elle transplana.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rencontre imprévue [Pv Tonks] Empty
MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [Pv Tonks]   Rencontre imprévue [Pv Tonks] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre imprévue [Pv Tonks]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nymphadora Tonks [En Cour]
» Voyage imprévu
» Une visite pas si imprévue [Livre 1 - Terminé]
» Nymphadora Tonks ◄► Don't call me NYMPHADORA !!!
» Une attaque imprévue !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard et les sorciers :: *¤* Endroits pour faire petites courses et autres *¤* :: *¤* Chemin de traverse *¤* :: Tissard et Brodette-
Sauter vers: